RAIL et MEMOIRE

RAIL et MEMOIRE

EINAUDI Albert

EINAUDI  Albert

 PORTRAIT henri ENAUDI002.jpg

Cheminot à FREJUS (83)

   

Date de naissance : 19 Août 1911

Lieu de naissance : FREJUS (83)

Date de décès : 21 avril 1944

Lieu de décès :   sur le bord la route FREJUS / CANNES

Circonstances : Assassiné suite à dénonciation  

 

 

Méthode de recherche Rail & Mémoire pour cette notice :

 

 Contact et entretien téléphonique avec Henri EINAUDI, son fils, à qui j?adresse tous mes remerciements pour sa gentillesse et les documents envoyés

Communication de l' ARMREL       http://armrel.pagesperso-orange.fr/

Livre : Jean CATHELIN et Gabrielle GRAY,

Crimes et trafics de la Gestapo Française, Tome 2, Editions Historama, 1972

 

Site http://forum-julii.pagesperso-orange.fr/LIB-LIBERATION.htm

Site http://www.memoresist.org/

 

PORTRAIT henri ENAUDI001.jpg

 

 

                                                              Rue de FREJUS

© photo Eric HIRIBARNE pour Rail & Mémoire

 

 

*

*   *

du site => http://forum-julii.pagesperso-orange.fr/LIB-LIBERATION.htm

Un résistant du Réseau "Cotre" était employé au poste d'aiguillage qui existait alors à proximité de la gare de l'Intendance. Un jour, avec l'aide d'un ami résistant comme lui, il organisa le sabotage suivant : un train (allemand) était annoncé en provenance de Cannes et une rame de wagons (allemands) devait manoeuvrer dans la gare. Au moment opportun, il fit lancer cette rame vers un aiguillage de la ligne principale et la fit percuter le convoi qui arrivait. La locomotive et plusieurs wagons se couchèrent sur le ballast.

Évidemment, il fut arrêté et interrogé. Pour sa défense, il affirma avec force aux enquêteurs de la "Deutsche Reichbahn" qu'il avait bien mis le signal d'arrêt sur la voie principale mais que celui-ci n'avait pas du fonctionner. Finalement, la Commission d'enquête admit que le signal avait pu ne pas fonctionner vu l'état du matériel. Il fut donc libéré.

Par la suite, il fut dénoncé à la "Gestapo", par l'un de ses collègues des chemins de fer, comme étant un résistant. Il fut arrêté. Deux jours plus tard, on a retrouvé son corps, à 10 km de Fréjus, sur le bord de la Nationale 7. Il s'appelait Albert Einaudi.

*

Monument sur le lieu d'exécution d'Albert EINAUDI

© Photos Jean Claude ROUQUETTE pour R & M 

*

*   *

Hommage à Albert EINAUDI
21 Avril 2011
Cliquez sur l'image ci dessous

*

*   *

Hommage à son frère Maurice

Journal VAR MATIN du 12 septembre 2008

Fréjus Maurice Einaudi est décédé

 

Les Fréjusiens ont appris hier avec tristesse le décès de Maurice Einaudi, à l'âge de 83 ans.

 

Le défunt était né à Fréjus, de parents cheminots.

 

Durant la deuxième guerre mondiale, il s'était engagé à 16 ans et demi dans la Résistance avec son frère aîné Albert. Avec d'autres amis combattants de l'ombre, ils rejoignent le réseau « Combat » en 1942.

 

De sabotages en actions de ravitaillement des réfractaires cachés dans les bois, avec deux copains, ils sont surpris par les gendarmes français et emprisonnés à Draguignan, maltraités et privés de nourriture. En mars 1944, un grand malheur frappe les membres du réseau. Dénoncés, plusieurs sont déportés.

 

Après avoir été libéré, Maurice Einaudi, qui travaillait à la compagnie des eaux, continue dans l'armée secrète.

 

Il fut très affecté par la mort de son frère, Albert, tué par la gestapo avec d'autres résistants sur la route des Adrets.

 

Résistant toute sa vie

 

Il commémorait cette tuerie avec sa famille et la communauté des résistants de l'Est-Var chaque année. Artisan taxi jusqu'à sa retraite, il était devenu vice-président de l'ANACR (association nationale des anciens combattants de la résistance).

 

« Résistant pendant la guerre, il l'est resté toute sa vie », dit de lui André Bresson, président de l'ANACR. « Il s'est battu sans relâche pour le souvenir de ceux qui sont morts pendant la guerre. C'était un grand monsieur que nous admirions ».

 

Homme de courage et de caractère, Maurice Einaudi était aussi un père attentif pour ses cinq filles, dont il s'est occupé à la mort de son épouse.

 

Ses obsèques ont lieu aujourd'hui à 15 heures au cimetière Saint-Léonce.

 

La rédaction locale de Var-matin présente ses condoléances émues à ses filles, gendres, petits-enfants, à ses proches et toutes les personnes touchées par ce deuil.




09/10/2015
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 112 autres membres