RAIL et MEMOIRE

RAIL et MEMOIRE

ANGELARD Henri

ANGELARD Henri

 

Sous Chef de Gare à Nevers (58)

 

Date de naissance : 15 mai 1889

Lieu de naissance : SAINCAIZE (58)

Date de décès :   19 mai 1945

Lieu de décès  : ROTTENBURG

Circonstances : Mort en déportation

Enregistré sous le matricule 33575  à NEUENGAMME

 

 

 

Méthode  de recherche Rail & Mémoire pour cette notice :

 

Relevé plaque de gare

Contact avec Famille (photos et renseignements complémentaires)

MAM Varennes

Le Maitron => Cheminots et Militants, un siècle de syndicalisme ferroviaire, sous la direction de Marie-Louise GOERGEN, Collection Jean MAITRON (Dictionnaire biographique du mouvement ouvrier français, Les Editions de l'Atelier, 2003

Revue Notre Métier (Vie du Rail actuelle) N° 82 de Novembre 1946

Livre Mémorial FMD

 

 

 

 

 

Infos de la famille

Au moment de ces activités qui l'ont fait arrêter il travaillait au dispatching à Varennes les Nevers. le café où il faisait ses réunions s'appelait "le Ballon" place du 19 mars à Varennes-Vauzelles, une plaque est apposée à l'entrée de la pièce qui lui servait de bureau. Il avait réussi à se faire fabriquer des cachets pour faire de fausses pièces d'identités. Ses cachets ont été remis au musée de la Résistance de Varennes-Vauzelles 4 rue André Malraux par son fils Roger. Il fournissait de faux papiers d'identité à ceux envoyés au STO qu'il arrivait à faire descendre du train. Mais c'est surtout gràce aux renseignements sur la circulation des trains qui étaient transmis à Paris par son organisation puis à Londres que des actions conjointes étaient menées pour paralyser le trafic ferroviaire dans la région.

 Il était veuf et avait trois enfants le dernier Roger est encore vivant et aura  85 ans dans quelques mois, il habite Nevers.

Lors de sa libération il était paralysé des deux jambes mais avec un bon moral (nous l'avons su par un de ses camarades de captivité qui est revenu). Il a été enterré dans une fosse commune à Untenstadt prés de Rottenburg. Chaque année une cérémonie a lieu à la plaque commémorative placée au début de la rue qui porte son nom.

 

Il est hélas décédé des suites de ces mauvais traitements et n'a pu rentrer

 

-----------------------------------------------------------


Plaque sise à NEVERS

Photo Joël FORTHOFFER




 

Henri ANGELARD a été déporté par le convoi  I 223 parti le 04 juin 1944 de Compiègne pour Neuengamme, arrivée le 7 Juin 1944 ou il est enregistré sous le matricule 33575 puis il fut transféré  Rottenburg , prison située dans le Wurtemberg au sud de Stuttgart.

Il décède le 19 mai 1945 à ROTTENBURG avant le rapatriement

(Page 789 tome 2 livre mémorial FMD)

 

Une rue à NEVERS et à Varennes-Vauzelles

Varennes les Nevers est devenue Varennes-Vauzelles en 1969

 

ANGELARD HENRI LEON à   Monument aux Morts de Varennes-Vauzelles 58640

 

 

NOTE COMPLEMENTAIRE

 

ANGELARD Henri.

Né le 15 mai 1889 à Saincaize-Meauce (Nièvre), mort en déportation à Neuengamme le 19 mai 1945 ; cheminot au PLM ; syndicaliste CGTU de la Nièvre ; maire de Varennes-les-Nevers.

Fils du militant socialiste et syndicaliste cheminot Edme Angelard, Henri Angelard était syndicaliste CGTU du réseau PLM dans la Nièvre. Lorsqu'il fut nommé sous-chef de gare à Nevers, son cas souleva un problème car le syndicat ne prévoyait pas dans ses statuts d'accepter dans ses rangs un cadre au-dessus de l'échelle. Une assemblée générale vota à l'unanimité une dérogation aux statuts.

Elu maire de VARENNES-LES-NEVERS en mai 1935, il fut révoqué par Vichy en 1941. Resté sur place, il continua d'exercer une influence réelle en recevant les habitants dans un bureau à l'arrière d'un café. Autour de lui s'organisa un réseau de résistance de LIBERATION-VENGEANCE. Ses activités s'exercèrent surtout à la gare de Nevers où il recueillit des informations permettant les sabotages. La Gestapo l'arrêta le 24 janvier 1944. Incarcéré à Nevers puis transféré à Dijon et à Compiègne, il fut déporté à Neuengamme le 4 juin 1944 et affecté au commando de SAMBOSTEL.

À la Libération, le comité de Libération réinstalla Henri ANGELARD comme maire mais il mourut le 19 mai 1945, douze jours après sa libération par les troupes américaines.

Une rue de VARENNES-LES-NEVERS porte son nom.

SOURCES : Renseignements fournis par la mairie de Varnnes-Vauzelles et de Musée de la Résistance de cette ville. — Note de Jean-Pierre Besse.

Claude Pennetier

Source => Article du Maitron

 

 

 



05/05/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Histoire pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 118 autres membres