RAIL et MEMOIRE

RAIL et MEMOIRE

AUDUC Eugène

AUDUC Eugène

 

AUDUC_Eugene.jpg

 

bp-5187415.jpg

 

 

 

Cheminot, AJUSTEUR à PARAY LE MONIAL (71)

 

Date de naissance : 14 février 1923

Lieu de naissance : PARAY LE MONIAL (71)

Date de décès : 29 février (ou 23)  1944

Lieu de décès : DIJON (21)

Circonstances : Fusillé

 

 

 

 

Méthode  de recherche Rail & Mémoire pour cette notice :

 Contacts Personnels avec la famille

Site des Apprentis du Chemin de Fer de Gerard Paramon //gparam.free.fr/index2.html

Site Mémorial GENWEB //www.memorial-genweb.org/~memorial2/

Le Maitron => Cheminots et Militants, un siècle de syndicalisme ferroviaire, sous la direction de Marie-Louise GOERGEN, Collection Jean MAITRON (Dictionnaire biographique du mouvement ouvrier français, Les Editions de l'Atelier, 2003 / archives de Georges RIBEILL 

 

PHOTO Site Internet Les apprentis du chemins de Fer / Gerard Paramon /   //gparam.free.fr/index2.html

 

 

 

---------------------------

Eugène AUDUC Maquisard résistant fusillé

Apprenti au centre de Paray le monial promotion 37/40

Mineur ouvrier ajusteur confirmé

Membre des jeunesses communistes , résistant , arrêté par la Gestapo le 15 janvier à Paray le Monial , pour « motif inconnu » , détenu à Chalons sur saone à partir du 18 janvier 1944 puis à Dijon rue d'Auxonne ,  torturé condamné à mort par un tribunal allemand le 16 février 1944 pour trafic d'armes , sabotage et propagande Gaulliste.

 Fusillé le 29 (ou23) février 1944

 SOURCES : G Ribeill 

 

 

 

 

 

 

Eugène Auduc ;  assis en bas à droite

 et ses camarades apprentis

 au centre d'Apprentis de Paray le monial promotion 37/40.

 

Eugène AUDUC  était apprenti au centre de Paray le Monial , promotion 1937 / 1940 Avec Jean DENIZEAUD (voir ce Nom).Ils furent fusillés le même jour.

 NB , voir aussi CARRÉ Charles Jean Baptiste ;  ils furent détenus dans la  cellule  numéro 47 de la prison de Dijon rue D'Auxonne et fusillés ensemble .

 

 

 


 

NOTE COMPLEMENTAIRE

 

AUDUC Eugène.

Né le 14 février 1923 à Paray-le-Monial (Saône-et-Loire) ; ajusteur ; communiste ; résistant.

Ajusteur au dépôt de sa ville natale, Eugène Auduc, célibataire, était membre des Jeunesses communistes. Résistant, il fut arrêté le 15 janvier 1944 à Paray-le-Monial, pour motif inconnu, détenu à Chalon-sur-Saône à partir du 18 janvier 1944 puis à Dijon, rue d'Auxonne. Il fut condamné à mort par un tribunal allemand le 16 février 1944.

SOURCE : Arch. Dép. Saône-et-Loire W 119983.

Bertrand Porcherot

Le Maitron => Cheminots et Militants, un siècle de syndicalisme ferroviaire, sous la direction de Marie-Louise GOERGEN, Collection Jean MAITRON (Dictionnaire biographique du mouvement ouvrier français, Les Editions de l'Atelier, 2003

 

 

Mur de fusillés DIJON

 

Rue Jean Moulin Rond point du 8 Mai 1945- Ici 126 patriotes ont été fusillés 1940 1945



//www.memorial-genweb.org/html/fr/resultcommune.php3?id_source=14931&ntable=bp03

 

 

 

 

MONUMENT AUX MORTS DE Paray le Monial 71600

 

//www.memorial-genweb.org/html/fr/resultcommune.php3?id_source=20725&ntable=bp03

 



25/05/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Histoire pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 117 autres membres