RAIL et MEMOIRE

RAIL et MEMOIRE

BALBO Gaston Ernest , Julien

BALBO Gaston Ernest , Julien

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Facteur enregistrant, Mirabeau (84)

 

 

 

 

 

Date de naissance : 04 septembre 1906

Lieu de naissance : La ROGUE d’AUTHERON (13)

Date de décès : 20 août 1944

Lieu de décès : MONTELIMAR (84)

Circonstances : Exécuté.

 

 

 

 

Méthode de recherche Rail &Mémoire pour cette notice :

Relevé du monument de la gare de Marseille (13)

Revue Notre Métier de novembre 1946

Revue Notre Métier du  27 DEC 46

SITE INTERNET   http://pertuisien.fr/Liberation/Les-actions-de-la-Resistance.pdf

Entretien téléphonique avec  Paulette Balbo SA SŒUR ; DE 88 ANS, avec tous mes remerciements pour son aide et sa gentillesse.

 Site Internet SGA DMPA Cote AC-21P-12628

Archives SNCF  118 LM « CITATIONS P 489 »

 

 

-------------------------

 

 

 «Arrêté le 04 juillet 1944, Incarcéré aux Beaumettes à Marseille,

 A quitté Marseille le 20 août 1944, à pied en colonne, avec d’autres détenus,

Le 21 étaient à Salon et dirigés vers Avignon »

 

 in  Notre Métier NOV 46

 

 

 

 Texte de la citation à l’ordre de la SNCF, paru dans Notre Métier 27 DEC 46...

  on note l'erreur sur le sort de Gaston Balbo . 

 

-----------------------

 

 

Le 3 juillet, un petit pont de la ligne SNCF est saboté entre Villelaure et Cadenet. Il

s’agit toujours pour la Résistance de perturber au maximum les transports de troupes et de matériel.

C’est un épisode de la fameuse « bataille du rail » au cours de laquelle de nombreux cheminots ont laissé leur vie. En ville, les patrouilles allemandes tirent sur des personnes qui circulent après le  couvre-feu, qui a été renforcé et commence dès 21h.

« Le 4 juillet 1944,  Gaston BALBO, l’employé de la SNCF faisant fonction de chef de

gare à Mirabeau, est arrêté au petit matin et interné aux Beaumettes à Marseille. Gaston BALBO fit partie d’un convoi quittant les Beaumettes le 16 août 1944. Il a été fusillé à Montélimar (26) le 20 août 1944 avec 8 camarades » in  http://pertuisien.fr/Liberation/Les-actions-de-la-Resistance.pdf

 

 

 

 

 

 

 Gaston Balbo etait cheminot à Mirabeau, issu d'une famille de sept enfants, il etait celibataire.

Impliqué dans la resistance locale ;( il etait agent de renseignement, DGER de 3em classe, in site SGA memoire des hommes ,  Direction générale des Études et Recherches, (DGER), est un organe de renseignements créé en 1944. Il résulte de la fusion entre l'ancien BCRA de Londres et les Services de renseignements d'Alger,Lors de sa fondation, la DGER est constituée de plus de 10.000 hommes d'origines diverses. Parmi les effectifs, certains hommes sont des techniciens chevronnés du renseignement, d'autres des néophytes sans formation. La DGER deviendra le SDECE en 1946, après une sérieuse sélection, étant précisé que les services du Deuxième Bureau sont rattachés à l'Armée.

 

Avec son beau frere André ARNIAUD, refractaire au STO, il etait en contact avec un groupe de résistants cachés dans "les montagnes" pres de Peypin d'Aigues. il fut arrété par la gestapo le 04 juillet 1944 et exécuté à Montelimar le 20 ou 22 aout 1944. 

 

André Arniaud  son beau frère, de Marseille, mari de Paulette,  Réfractaire  au STO, bucheron à la Péypin d’aigue du luberon fut tué,  mitraillé par un avion le 17 aout 1944 entre la tour d’aigue et st martin ds le  84, pendant une mission de transport d’armes pour le maquis...

 

 

entretien téléphonique avec sa soeur Paulette 88 ans,  

 

 



17/10/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Histoire pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 118 autres membres