RAIL et MEMOIRE

RAIL et MEMOIRE

BERRONE Gabriel

 BERRONE  Gabriel

 

 

 


 

CANTONNIER à CANNES (06)

 

Date de naissance : 21 mai 1899

Lieu de naissance : TOULON

Date de décès : 18 avril 1944

Lieu de décès : CANNES LA BOCCA

Circonstances : Abattu d un coup de revolver)

Motif :arrestation d un soldat allemand et détention d armes

 

Méthode de recherche Rail & Mémoire pour cette notice :

Merci à Noel Sobo

Memorial Genweb

 

  Fils de Charles BERRONE et de Claire PANSANIAS - Époux de Juliette KNEIST - Employé de la S.N.C.F. domicilié à la cité P.L.M. de La Bocca à Cannes (06)  Le 18 août 1944, avec son ami Clément COSTA, ils décident de désobéir aux ordres du commandant Jean-Marie  Vers 9 heures, ils désarment à La Bocca un soldat allemand qui transporte 4 fusils et le font prisonnier  Ils l’enferment dans un local près de la voie ferrée et partent prévenir leurs supérieurs mais aucun n’est joignable ? Ils reviennent vers 10 heures mais le prisonnier s’est libéré et a prévenu des renforts - Ils sont arrêtés et fusillés le long de la voie ferrée par les allemands Acte de décès dressé le 19 août 1944 à Cannes (06) - Inscrit Monuments Aux Morts de Cannes (06), de La-Bocca à Cannes (06), de la gare Saint-Charles à Marseille (13, 1er arrondissement), plaque commémorative rue Le Poussin à Cannes (06), stèle commémorative des agents S.N.C.F. 1939-1945 à Cannes (06) et plaque commémorative avenue des Mûriers à La-Bocca à Cannes (06)

 - Source : //www.cannes.com/index.php?option=com_content&task=view&id=238&Itemid=2457372, Jean-Louis PANICACCI, "Les lieux de mémoire de la deuxième guerre mondiale dans les Alpes-Maritimes, Collection Actual, Editions Serre, Nice, 1997, pages 18 et 44 et Peter LESLIE, "The liberation of the Riviera / The resistance to the nazis in the south of france & the story of its heroic leader Ange-Marie Miniconi", 1979, pages 205 et 206."

 

 

Relevé de la plaque de CANNES et de MARSEILLE

 

 

(1899-1944)
Dénoncé après avoir participé à des opérations de Résistance, cet employé de la S.N.C.F. fut fusillé par les Allemands, en compagnie de son ami Clément Costa, le 18 août 1944.
Carré n° 13

 Source site Internet  cimetière de cannes

 

//www.cannes.fr/Francais/gdresifr.html

 

//www.cannes.com/index.php?Itemid=2457372&id=238&option=com_content&task=view 



08/03/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Histoire pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 118 autres membres