RAIL et MEMOIRE

RAIL et MEMOIRE

COGNON Jean Marie Louis

COGNON Jean Marie

 

 

COGNO JM portrait.JPG

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Manœuvre auxiliaire aux Ateliers SNCF  de Romilly     (10)

 

Date de naissance : 19 mars 1921

Lieu de naissance : Romilly sur Seine ( 10)

Date de décès : 06 mars 1945

Lieu de décès : MAUTHAUSEN

Circonstances : Mort en Déportation

 

 

 

Méthode de recherche Rail & Mémoire pour cette notice

 

 Plaque commémorative 1939-1945 SNCF Romilly-sur-Seine (10)

 « la déportation de répression dans l’AUBE »  par REMI DAUPHINOT et SEBASTIEN TOUFFU

1944, le temps des massacres: les crimes de la Gestapo et de la 51e Brigade SS  de  Roger Bruge

Mémorial Mauthausen III //www.campmauthausen.org/

Bulletin de l Amicale de MAUTHAUSEN /  N° 8/9  mai sept 47  //www.campmauthausen.org/librairie/bulletins/cat_view/57-bulletins-1947

 

Livre Mémorial de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation tome 2 page 251, art de présentation de Thomas FONTAINE  et Guillaume Quesnée .

 

 Centre archives Historiques  SNCF Le Mans ( en ligne ) CAHLM cote 118LM108/1

 

 

---------------------------------

 

 

 

Jean COGNON est né le 29 mars 1921 à Romilly-sur-Seine (10)  il était célibataire et résidait au 50 rue Marceau à Romilly.

 Il était auxiliaire aux ateliers SNCF de  Romilly .

 réfractaire au STO , il part dans un maquis, au camp de Sigoyer, commune située dans le département des Hautes-Alpes .  il est signalé en position d'absence à son service à partir du 23 juin 1943, pour motif inconnu.

 

Au cours d’une attaque du camp par les troupes allemandes, il est arrêté le ?? novembre 1943, au camp de Sigoyer, interné à Compiègne au Fronstalag 122. Déporté sous le sigle Nuit et Brouillard,  par le convoi I 186 parti de la gare de l’Est le 5 mars 1944 au camp de concentration de  NEUE  BREMM à Sarrebruck ; c’est un petit convoi de 33 hommes qui part dans un wagon de voyageur de troisième classe aux fenetres grillagées, voiture incorporée à un train de voyageurs à destination de l’Allemagne .

Il est ensuite transféré au camp de Mauthausen, où il est enregistré sous le numéro de matricule 57 865 .

Le  12 mai 1944, il est transféré à GUSEN,  en mars 1945, il est reaffecté au grand camp de Mauthausen où il décéde  le 06 mars 1945.

 

 

 

COGNON Jean Marie .JPG

 


 

En 1947, sa famille qui espère encore,   lance un avis de recherche et de demande de personne l’ayant connu ; il est publié dans le Bulletin de l’Amicale de MAUTHAUSEN de  mai-sept 47 

 



01/07/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Histoire pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 117 autres membres