RAIL et MEMOIRE

RAIL et MEMOIRE

COSSON Gabriel

 

COSSON Gabriel Albert Paulin 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

Chaudronnier à CHATILLON MONTROUGE (92)


 

Date de naissance : 25 mars 1897

Lieu de naissance : Saint DIZIER  (52)

Date de décès : 07 avril  1945

Lieu de décès : MAUTHAUSEN

Circonstances : Mort en Déportation

 

Méthode de recherche Rail & Mémoire pour cette notice :

 

Notre Métier de  N° 82 de novembre 1946

Livre mémorial de la FMD tome 1 Page 1178

Registre des internés du Camp de Voves (28) amicale du Camp de Voves Etienne EGRET « Comité  Voves Chateaubriant Rouillé »

SITE Internet http://www.campmauthausen.org/

Site Internet de BAGNEUX  pour la photo .http://www.bagneux92.fr/actu/bagneux_infos/122/dossier/dossier_2c.html

 

 

Gabriel COSSON était chaudronnier à Chatillon, c’était un militant communiste, CONSEILLER Municipal de Bagneux (92)  où il était domicilié au 74 rue de Verdun.  Ancien combattant de la guerre 1914 / 1918 il était décoré de la croix de guerre avec deux citations .

 

Il était marié et avait deux enfants .

 

Il fut arrêté le 20 janvier 1941, et incarcéré successivement à  FONTEVRAULT, puis :  CLAIRVAUX, le 21 janvier 1941 ; CHATEAUBRIANT, le 14 mai 1941 ; VOVES le 07 mai 1942, (matricule 475) ;  ROMAINVILLE, le 12 octobre 1943 .

 

il est déporté le 18 octobre 1943 au départ de la gare de l’EST par le convoi I 143 classé « N&N » pour le camp de SARREBRUCK NEUE BREMM.

Transféré le 06 novembre 1943 pour le camp central de  MAUTHAUSEN où il est enregistré sous le numéro de matricule 38735.

Il est affecté a WIEN-SCHWECHAT le 19 janvier 1944 . Ce Kommando est créé le 30 août 1943 pour la construction d'avions et le montage de chasseurs de nuit. Il est fermé en juillet 1944. Gabriel Cosson et alors reaffecté à MAUTHAUSEN.

 

Il décède à WIEN HINTERBRUHL le 07 avril 1945.

 

 Une rue Gabriel COSSON honore sa Mémoire à Bagneux. 

 

 

 ---------------------

 

Gabriel Cosson (1897-1945)

Né le 25 mars 1897, à Saint-Dizier (Haute-Marne), d’un père manouvrier, chaudronnier, Gabriel Cosson demeurait à la cité du Champ des oiseaux avec sa famille. Soldat de la classe 1917, décoré de la Croix de guerre avec deux citations, il devient un militant actif de l’arac (Association Républicaine des Anciens Combattants), fondée par Henri Barbusse. Il est élu conseiller municipal communiste de Bagneux, le 12 mai 1935, sur la liste antifasciste dirigée par René Cros et Albert Petit, et déchu de son mandat municipal en même temps qu’eux.

Arrêté en septembre 1939, il est interné au camp de Châteaubriant. Transféré au camp de Mauthausen (Autriche), où il reçoit le matricule 38735, il est abattu le 7 avril 1945, d’une balle dans la nuque, par un s.s.

Le nom de Gabriel Cosson fut donné à une rue de Bagneux, le 12 avril 1946, laquelle se situe entre l’avenue Henri Barbusse et l’avenue Louis Pasteur.

http://www.bagneux92.fr/actu/bagneux_infos/122/dossier/dossier_2c.html

 

 

 

 

 

 

 

 

 



02/07/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Histoire pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 116 autres membres