RAIL et MEMOIRE

RAIL et MEMOIRE

COULOMBEIX Henri

COULOMBEIX Henri 

 

CHEMINOT au Dépôt de Paris Sud Est

 

 

Date de naissance : 15 septembre 1905

Lieu de naissance : BRANTOME  ( 24)

Date de décès : date inconnue

Lieu de décès : DACHAU

Circonstances : Mort en déportation

 

 

méthode de recherche Rail et Mémoire pour cette notice :

Relevé de la plaque du dépôt de Paris SUD EST

Livre mémorial de la FMD

Livre mémorial d’ORANIENBOURG SACHSENHAUSEN, 1ere édition  page 143

Le Maîtron => Cheminots et Militants, un siècle de syndicalisme ferroviaire, sous la direction de Marie-Louise GOERGEN, Collection Jean MAITRON (Dictionnaire biographique du mouvement ouvrier français, Les Editions de l’Atelier, 2003

 

 

Henri COULOMBEIX  cheminot du dépôt de Paris Sud Est  fut déporté en Allemagne par le convoi I 74 parti le 24 Janvier 1943 à Destination du camp de SACHSENHAUSEN ; il fut immatriculé sous le numéro 57862, transféré au Kommando de Heinkel puis à Dachau le 17 juillet 1944 où il est immatriculé sous le numéro 80270, il y est décédé à une date inconnue  assassiné par les nazis.

 

 

NB : pour la « petite Histoire », le nom d’Henri Coulombeix est souligné au stylo et en rouge dans les deux éditions des livres mémorial de Sachsenhausen, qui m’ont été remis il y a plusieurs années par Maurice ARTH, le cheminot aujourd’hui décédé, avec qui j’ai commencé ce travail de mémoire. Il est probable qu’au camp de SACHSO, leurs destins se soient croisés …

 Une forte émotion  me prend en tentant de retrouver ces quelques fugitives traces,  des  « lignes de vies » qui s’en sont allées ….

HB

 

 

Notice Maîtron :

 

COULOMBEIX.

Mort en déportation à Dachau ; cheminot ; communiste à Paris ; résistant.

Cheminot, Coulombeix était un actif militant communiste du XIIIe arr. de Paris avant 1939. Il faisait partie des soixante militants de son arrondissement en contact avec le Parti communiste en août 1940. Les Allemands l’arrêtèrent en 1942 pour son action de Résistance dans les chemins de fer. Il mourut du typhus au camp de concentration de Dachau.

SOURCE : Le 13e arrondissement de Paris du Front populaire à la Libération, Paris,

1977, p. 94 et 155.

Plaque du Dépôt de Paris Sud Est



14/01/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 112 autres membres