RAIL et MEMOIRE

RAIL et MEMOIRE

CROUZAUD Julien

 

 

 

 

 

GROUZAUD Justin

PORTRAIT BLOG .jpg

 


 

 

 

 

 

 

Conducteur au dépot de La Rochelle (17)

 

 

 

Date de naissance : 08 aout 1910

Lieu de naissance : Pressignac (16)

Date de décès : 03 avril 1944

Lieu de décès : Angoulême, les trois-chênes (16)

Circonstance : fusillé

 

 Méthode de recherche Rail et Mémoire pour cette notice

 

Relevé de la plaque de gare de La Rochelle.//railetmemoire.blog4ever.com/la-rochelle-depot-cour-interieure

Carnets de guerre en Charente,  Francis Cordet p 249

La Lettre du Souvenir N°18 – octobre 2012-  Association  pour le Souvenir  des Fusillés de la Braconne "fusillades des Trois Chênes d’Angoulême"

BULLETIN D’INFORMATION Municipal  MAIRIE DE LINARS 16730

Centre d’Archives Historique de la SNCF , Le Mans , (en ligne ) Cote 118 LM 97/3

 

 

 

----------------------------------

 

 

Justin CROUZAUD était Cheminot,  conducteur de train au dépôt de La Rochelle, il était marié et père d un enfant de trois ans , la famille résidait à Laurière par Chassenon en Charente .  

Réfractaire au STO, il faisait partie des FFL et  du groupe de résistance de la Foret de La Braconne.

Le  01 avril 1944 Alors qu’il était en mission de combat , chargé de la protection d’une embuscade de la Section Sabotage, il fut arrêté à la "Poste manquée" de Ruelle , et fusillé par les allemands ,  le 3 avril 1944 aux Trois Chênes, il fut enseveli à Linars.

 

 

------------------------------------

 

 

 

 

Carnets de guerre en Charente Par Francis Cordet page 249 ed de borée

 

 carnets de guerre charente .JPG

 

 --------------------------------------

  

 

3 chenes.JPG


plaque des "Trois Chênes" d'Angoulême.

 

 

 


 

La Lettre du Souvenir N°18 – octobre 2012-Association pour le Souvenir des Fusillés de la Braconne "fusillades des Trois Chênes d’Angoulême"

 

 

 

 Les Résistants charentais :

D’abord dès 1941, Gontran Labregère n’appartenant à aucun mouvement fut bien fusillé aux Trois chênes mais pas enterré à Linars. Ici ajoutons quatre noms – également condamnés par les tribunaux allemands et fusillés aux « Trois chênes » : Gilbert Maurin qui n’avait pas remis son fusil de chasse et avait caché d’autres

fusils de chasse, David Marcel tombé, au cours de la guerre le 6 juin 1940, Combos Eugen, officiellement sujet hongrois ayant insulté et frappé un soldat allemand ainsi que Guimard Olivier du réseau Gallia, arrêté en mai 44 et fusillé aux Trois chênes.

Par contre Crouzaud Justin, issu des réfractaires de La Braconne, arrêté à la "Poste manquée" de Ruelle puis fusillé le 3 avril 1944 aux Trois Chênes, fut enseveli à Linars.

(*) Extrait de la correspondance de Mme Danigo- Mexmain que nous avons déjà développée dans la lettre du souvenir n° 14 :

«//asfb.brie.fr/uploads/minisites/5/L18-3213d8ff90186375243cab184505b8cb.pdf

--------------------------------------

 

 

BULLETIN D’INFORMATION Municipal   MAIRIE DE LINARS 16730     www.linars.fr -

La stèle des Martyrs à Linars

Comme tous les 8 Mai, le Maire de Linars a déposé une gerbe devant la stèle des Martyrs. Celle-ci est édifiée

dans une allée du cimetière. On peut notamment y lire :

« Dans ce cimetière ont été inhumés provisoirement :

Justin Crouzaud né à Pressignac, fusillé par les Allemands le 3 avril 1944

Emile Laurent, Edmond Lemerrer, Charles Le Moal, Jean Mont, Marcel Dango fusillés par les Allemands le 3 Juillet 1944

Victimes de la barbarie allemande, ils sont morts pour la Liberté en criant Vive la France

 

------------------------------------



16/05/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Histoire pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 117 autres membres