RAIL et MEMOIRE

RAIL et MEMOIRE

DAUGAS Robert

DAUGAS ROBERT

DAUGAS Robert VRID .JPG

Cheminot Ouvrier Ajusteur à SAINTES (17)

 

 

Date de naissance : 06 juin 1912

Lieu de naissance : COGNAC ( Charente )

Date de décès : 4 octobre 1943 

Lieu de décès : BIARD (86)

Circonstances : Fusillé

 

Méthode de recherche Rail et Mémoire pour cette notice :

Relevé de la gare de SAINTES

Site Internet partenaire ; « Les plaques commémoratives » : //www.plaques-commemoratives.org/

Site Internet  les fusillés de BIARD //www.vrid-memorial.com/HOMMAGE-AUX-128-FUSILLES-DE-LA,222.html

Plaquette « les jeunes Charentais dans la Résistance page 15 et 16 //musee.delaresistance.free.fr/educatif/dossier/jeunes_charentais.pdf

 

 Nous notons Deux informations contradictoires concernant Robert DAUGAS

 

Résistant Robert DAUGAS faisait partie du groupe formé au dépot des ateliers de la SNCF à Saintes  par Charles LAUNAY ( voir cette notice ). Il était Cheminot Ouvrier Ajusteur Monteur aux ateliers du dépot de Saintes , il était célibataire et était domicilié au 55 rue de Taillebourg   à  Saintes 

 

Robert DAUGAS était membre du P.C. clandestin. Réfractaire au Service Travail Obligatoire, Franc Tireur Partisan, il  dû quitter Saintes pour Paris où il se voit confier plusieurs missions difficiles en Belgique et aux Pays- Bas.

Arrêté à Neuilly-Plaisance (93) le 7 février 1943 par la police française, il est remis aux Allemands. Interné à la prison de la Santé de Paris, au Fort du Hâ de Bordeaux, et à la Pierre Levée de Poitiers. Il est fusillé à Biard près de Poitiers le 4 octobre 1943.

 

 

site Internet  les fusillés de BIARD //www.vrid-memorial.com/HOMMAGE-AUX-128-FUSILLES-DE-LA,222.html

 

Hors dans le même site on retrouve l'information suivante

 

8 MAI 1944 :

C'est ce jour-là qu'il y a eu le plus de morts à Biard : 33 patriotes, tous membres du maquis de Négret près de St-Claud (Charente). Constitué fin 1943 par des réfractaires au « Service du Travail Obligatoire » (STO), ce maquis, d'abord installé à Négret, s'était fixé en mars 1944 à la grange d'Andourchapt au milieu des bois (10 kms au nord de St-Claud). Ils avaient quelques armes fournies par un maquis voisin, mais en quantités insuffisantes et il leur manquait un chef expérimenté.
Encerclés par les Allemands, le 22 mars 1944, ils furent presque tous tués ou faits prisonniers. Ces derniers furent remis par les Allemands à la Police de Poitiers, la SAP, emmenés à Poitiers et fusillés 1 mois 1/2 plus tard, le 8 mai 1944.

  • BALTOS Joseph, né le 13 septembre 1904 à Zargo en Italie. Domicile : Fontafie (Charente). Ouvrier.
  • BARRAUD Gaston, né le 24 septembre 1921. Domicile : Mouton. Ouvrier agricole.
  • BISSERIER Robert, né le 18 août 1924. Domicile : Roumazières. Boucher.
  • BOISDON Robert, né le 4 mai 1918. Domicile : Loubert (Charente). Maçon.
  • BORIANE Kahn-Max, né le 2 janvier 1892 à Behren (Moselle). Domicile : Négret.
  • BORNET Théophile né le 11 mars 1924. Domicile : Nieuil (Charente). Mécanicien.
  • CHAMBAUD Raymond, né le 6 janvier 1923. Domicile : St Laurent de Céris (Charente). Ouvrier agricole.
  • CHAMBRE Paul, né le 11 novembre 1918. Domicile : Négret (Charente). Ouvrier agricole.
  • CHAPON Albert, né le 4 août 1921. Domicile : Nieuil. Ouvrier agricole.
  • CHARTIER Françis, né le 25 février 1925. Domicile : Villefagnan. Forgeron.
  • DUGALAIS Pierre, né le 29 septembre 1923. Domicile : Chavenat (Charente). Ouvrier agricole.
  • DEVILLE Adrien, né le 5 mars 1925. Domicile : St Projet (Charente). Ouvrier agricole.
  • DUCHIRON Marc, né le 5 février 1924. Domicile : Roumazières. Ouvrier agricole.
  • DUPRAT Robert, né le 9 janvier 1924. Domicile : Nieuil. Ouvrier agricole.
  • DAUGAS Robert, né le 6 juin 1912.
  • FAUBERT François, né le 6 décembre 1914.Domicille : Roumazières. Cheminot.
  • KAHN Max.
  • KAHANNE Simon, né le 6 juillet 1923. Domicile : Paris. Tourneur.
  • KOVALSKI Léon, né le 15 janvier 1925 au Chambon Feugerolles. Domicile : Roumazières.Couvreur.
  • LALAY Pierre, né le 12 mars 1923. Domicie : Vitrac. Ouvrier agricole.
  • LATHIERE Marcel, né le 17 mars 1925. Domicile : Mouthier (HteVienne).Tourneur.
  • LHERMITE Maurice, né le 18 juillet 1924. Domicile : Lussac (Charente). Ouvrier agricole.
  • LOSTETTER Edgar, né le 28 avril 1924 à Sarreguemines (Moselle). Domicile : Fontafie. Mineur.
  • MARTIN Michel, né le 10 octobre 1923. Domicile : Yves (Chte Mme). Ouvrier agricole.
  • MOUSNIER Marc, né le 4 mars 1917. Domicile : Angoulême-St Michel. Peintre.
  • PACTON Pierre, né le 7 février 1922. Domicile : St-Claud (Charente). Mécanicien.
  • PAILLIER Jean, né le 24 mai 1923. Domicile : Poitiers. Tourneur.
  • PREVOTEL Jean-Jacques, né le 25 novembre 1924. Domicile : La Rochefoucault. Menuisier.
  • REIX Léon, né le 10 novembre 1921. Domicile : Exideuil. Forgeron.
  • REIX Marcellin, né le 23 juillet 1923. Domicile : St-Junien.
  • ROUFFIGNAC Célestin, né le 5 Août 1923. Domicile : Lichères (Charente). Mécanicien.
  • ROUSSELOT Daniel, né le 19 juillet 1924. Domicile : Angoulême. Cuisinier.
  • SMYCZYNSKI Tadeus, né le 2 janvier 1922 en Pologne. Domicile : Anzac (Charente). Ouvrier agricole.
  • TALLON André, né le 2 Août 1924. Domicile : La Péruze. Ouvrier agricole.
  • VIGNAUD Marcel, né le 3 avril 1923. Domicile : Prat (Charente). Ouvrier agricole.
  • VOISEUX Robert, né le 4 mai 1918.

 

Qui semble être corroborée par les pages 15 et 16 de la plaquette éditée par le musée de la résistance de Charente

« Le drame d'Endourchapt du 22 mars 1944 et les fusillés de Biard

Endourchapt est le lieu d'un événement tragique de la Résistance charentaise consécutif

aux hésitations de la Résistance à l'égard des premiers maquisards.

Au lendemain de la loi Laval sur le Service du Travail Obligatoire en Allemagne (16 février 1943), les organisations de la Résistance s'efforcent de faciliter le refus de la jeunesse à son transfert en Allemagne.

Un peu partout en Charente, l'agriculture qui manque de bras, mais aussi de petites entreprises de maçonnerie (Landreau à Mansle), de sciage du bois ou de transports (Alfred et Germain Potevin à Négret Saint-Claud) ou d'autres encore dissimulent de jeunes réfractaires.

A Négret, le petit groupe grandit; des cheminots résistants menacés; des réfugiés juifs, des

ouvriers étrangers le rejoignent; ils sont bien aidés par les Potevin et par le maire de Saint

Claud. Il faut bientôt quitter un premier campement et s'installer dans une grange très

isolée de Saint Laurent de Céris, à Endourchapt. Les responsables des M.U.R. les visitent;

Chabanne d'un côté, Gary de l'autre, leur fournissent quelques mitraillettes. Des aviateurs

américains, en quête d'hébergement, après la chute de leur avion, sont affectés au groupe

par les responsables de Bir' Hacheim. Les jeunes attendent là, n'organisant aucune action,

restant groupés pour la plupart d'entre eux, dans l'inactivité.

Au lendemain de l'accrochage de Saint Mary (4 février 1944), sont arrêtés le 25 février

1944 les jeunes Tricaud et Hymonnet et les frères Barreau, de la région de Cellefrouin. Ils

sont durement traités à la prison Saint Roch. Le commandement allemand s'estime alors

suffisamment informé sur la présence de maquisards à Négret, au nord-est de Saint Claud.

Les policiers français de la SAP de Poitiers enquêtent sur place, déguisés en paysans et

sont en mesure de fournir quelques renseignements supplémentaires aux Allemands.

Ceux-ci organisent donc une journée de représailles et de terreur le 22 mars 1944.

Dans la matinée, une forte unité de la Wehrmacht, accompagnée par les policiers de

Poitiers, est à Négret où elle ne trouve pas le groupe de maquisards entre temps transférés à

Endourchapt. Les policiers de la SAP repèrent un nommé Rouffignac, arrêtent deux autres

jeunes: Vignaud et Dubois. Sous les coups, l'un des jeunes indique le nouvel emplacement

du groupe de réfractaires. l'assaut est bientôt donné à Endourchapt en fin de matinée. Les

fils Potevin et quatre jeunes réfractaires tentent de s'échapper par les bois; l'un d'eux,

André Potevin, revenu pour tenter de convaincre ses camarades de le suivre, est capturé par

les Allemands et tué sur place. Deux autres jeunes se dissimulent dans le foin et échappent

à l'arrestation. Trente-trois maquisards et un jeune agent de liaison Henri Chambaud, sont

arrêtés et conduits aussitôt à Poitiers où ils seront immédiatement interrogés. Après un

simulacre de jugement, devant une cour martiale allemande, 33 jeunes sont fusillés le 8

mai 1944 à Biard »

 

 

Liste des "jeunes" d' Endourchapt fusillés à Biard le 8 mai 1944

 

Baltos Joseph, 40 ans, de Fontafie

Barraud Gaston, ouvrier agricole, 22 ans, de Mouton

Bisserier Robert, 20 ans, de Confolens

Boisdon Robert, 25 ans, de Loubert

Bornet Théophile, 19 ans, de Nieuil

Chambaud Raymond, ouvrier agricole, 21 ans, de Saint Laurent de Céris

Chambré Paul, 26 ans, de Négret

Chapon Albert, ouvrier agricole, 22 ans, de Nieuil

Chartier Francis, forgeron, 19 ans, de Villefagnan

Dugalais Pierre, ouvrier agricole, 20 ans, de Chavenat

Deville Adrien, 19 ans, de Saint Projet

Duchiron Marc, ouvrier agricole, 20 ans, de Loubert

Daugas Robert, 32 ans, de Saintes (SNCF)

Duprat Robert, ouvrier agricole, 20 ans, de Nieuil

Faubert François, 29 ans, de Loubert (SNCF)

Kahn Max, 51 ans, de Négret

Kahane Simon, 21 ans, de Paris

Kowalsky Léon, 18 ans, de Roumazières

Lalay Pierre, 20 ans, de Vibrac

Lathière Marcel, tourneur, 19 ans, de Mouthier (87)

Lhermite Maurice, 20 ans, de Lichères

Lostetter Edgar, mineur, 19 ans, de Sarreguemines

Martin Michel, ouvrier agricole, 20 ans, de Yves (17)

Mousnier Marc, 26 ans, de Saint Michel

Pacton Pierre, mécanicien, 22 ans, de Saint Claud

Prévotel Jean-Jacques, menuisier, 19 ans, de La Rochefoucauld

Reix Léon, 23 ans, d' Exideuil

Reix Marcellin, forgeron, 20 ans, de Saint Junien

Rousselot Daniel, cuisinier, 19 ans, d'Angoulême

Smyczynski Tadeus, 21 ans, d'Ansac

Tallon André, ouvrier agricole, 20 ans, de La Péruse

Vignaud Marcel, 21 ans, d'Ansac

Voiseux Robert, 25 ans, de Loubert

 

 



03/09/2015
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Histoire pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 117 autres membres