RAIL et MEMOIRE

RAIL et MEMOIRE

DELEPINE Ernest

DELÉPINE Ernest

AJUSTEUR à CHARTRES (28)


Date de naissance : 5 novembre 1923

Lieu de naissance : Chartres (28)

Date de décès : 28 février 1945

Lieu de décès : Camp d'Ellrich (Allemagne)

Circonstances : dysenterie , mort en déportation



Frère de Jacques DELEPINE Cliquez ici

 

 Méthode  de recherche Rail & Mémoire pour cette notice :


Relevé de la plaque de la gare de Chartres

Témoignages de son frère Robert et Documents donnés par ce même frère avec les photos


Nouveau témoignage de son neveu Jacques ( 23/07/2011) Cliquez ici 

Grand Merci à lui

 

Ernest DELÉPINE est fils de cheminot, son père était cheminot à chartres depuis 1919 ou 1920 c'est un breton d'origine.  il a fait son apprentissage (voir certificat Apprenti ci après ) au dépôt de Chartres comme outilleur ajusteur et est devenu aide chauffeur de locomotive ; il vit chez ses parents au numéro 35 de la rue des barres , aujourd'hui rue René Langlois à Lucé. C'est le deuxième enfant d'une famille de six ; sa sœur aînée Louisette, ses frères cadets ALBERT, ANDRÉ, JACQUES et le dernier PAUL.

Son quatrième frère JACQUES  a été arrêté après lui  et est  mort  des suites de sa déportation le 08 Décembre 1948.

Ernest DELÉPINE est membre de l'Association Sportive des Cheminots Chartrains, il fait partie de la section basket

Appartenance : CGT

Grade dans la résistance : Sergent FFI

Compte rendu chronologique de l'activité résistante

Actions nombreuses de sabotages et de « guérillas »

Transport et détention d'armes, explosifs pour la Résistance

Arrêté  à son domicile, chez ses parents, au numéro 35 de la rue des barres, aujourd'hui rue René Langlois à LUCÉ par la Gestapo de Chartres (sur dénonciation sans doute, maison encerclée) emmené et torturé rue des vieux Capucins à Chartres puis  transféré Prison de Chartres le 5 juillet 1944 pour motif : Résistance

DÉPORTATION

Camp d'internement : Compiègne ?

Date :

Convoi, lieu et date de départ : I 264 parti de PANTIN le 15 Août 1944

Camp : BUCHENWALD  arrivée le 20 août   matricule 77902, Henri RAMOLLET a le numéro 77904 nous a dit qu'il avait fait le « voyage » au coté d'Ernest dans le même wagon

Kommando : Dora Décès : 28/02/1945 à ELLRICH où il sera incinéré « le cimetière des Français »

Sur les actes de décès figure la mention « Mort pour la France » comme le stipule la circulaire 1050 CDF du 19 juillet 1948, signée conjointement entre MMrs les Ministres de l'intérieur et des Anciens Combattants

 

  

Témoignage de Emilio ROZEL SAEZ

de l'infirmerie du camp d'ELLERICH le 8 octobre 1945

 24 AVRIL 2005  HOMMAGE

Certificat d'apprenti à la SNCF

Renseignements fournis par son frère Albert

vivant actuellement près de Dol de Bretagne



19/05/2008
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Histoire pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 116 autres membres