RAIL et MEMOIRE

RAIL et MEMOIRE

DESPLANQUES Emile

DESPLANQUES Emile  

 

source //politique-auschwitz.blogspot.fr/


Monteur-électricien  à CONFLANS (78)

 

 

Date de naissance : 13 janvier 1914

Lieu de naissance : LILLE, (59)

Date de décès : 19 septembre 1942

Lieu de décès : AUSCHWITZ

Circonstances : Mort en Déportation

Enregistré à Auschwitz sous le matricule 45467

 

Cheminot du Convoi des 45000

 

Méthode de recherche rail &mémoire pour cette notice :

 

Relevé de la Plaque de la Gare de Lyon ;  Paris 12eme

Journal « notre métier » n° 82 du 29 novembre 1946

Site Internet en sommeil  « mémoire vive »

NB son nom ne figure pas sur la plaque de la Gare de Conflans Ste Honorine

 

« DESPLANQUES Emile 

Monteur électricien, Conflans, région Sud-Est 

Arrêté 28-4-42. Royallieu, Compiègne,

Déporté 6-7-42. Dirigé sur Auschwitz »      In Notre Métier » 

 

 

PLAQUE GARE DE LYON

source //politique-auschwitz.blogspot.fr/

 

Émile DESPLANQUES

45467

Né le 13 janvier 1914 à Lille (Nord - 59).

 

Domicilié 74 rue Paul-Vaillant-Couturier à Gennevilliers* (Hauts-de-Seine - 92), il est marié et a un enfant. Il est monteur-électricien à la SNCF (Conflans ?).

Il adhère aux Jeunesses communiste en 1934, puis au Parti communiste et à la CGT.

Après l'interdiction du Parti communiste, il milite dans la clandestinité.

Le 1er mars 1941, des policiers français l'arrêtent à Puteaux* (92), le conduisent au commissariat et le brutalisent pour lui faire dénoncer ses camarades. Emprisonné un temps à la Santé, il est mis en liberté surveillée le 22 avril 1941.

La SNCF le révoque. Il poursuit son action clandestine.

 

Le 28 avril 1942, la police allemande l'arrête à Gennevilliers, lors d'une grande rafle organisée dans la région parisienne contre les militants communistes après l'attentat contre un membre de la Wehrmacht à la station de métro Molitor. Il est rapidement interné au camp allemand de Royallieu à Compiègne (Oise - 60), Frontstalag 122 - Polizeihaftlager.

 

Il est déporté dans le convoi de 1125 otages "communistes" et 50 otages juifs qui part de la gare de Compiègne le 6 juillet 1942, en représailles d'actions armées de la résistance. Depuis le train, il lance un billet sur la voie dans lequel il écrit : « Courage et confiance, je serai bientôt de retour ».

 

Le 8 juillet 1942, il est enregistré à Auschwitz, peut-être sous le numéro 45467, selon les listes reconstituées (sa photo d'immatriculation n'a pas été retrouvée).

 

Il meurt à Auschwitz le 19 septembre 1942, alors qu'a lieu une grande sélection des "inaptes au travail" à l'intérieur du camp au cours de laquelle 146 des "45000" sont inscrits sur le registre des décès en deux jours (probablement gazés**).

 

Déclaré "Mort pour la France", il est homologué comme "Déporté politique".

 

Sources :

- Archives municipales de Gennevilliers (liste des déportés, nom des rues, biographie).

- Archives des Anciens combattants et victimes de guerre (fichier national).

- Livres des Morts d'Auschwitz, Musée d'état d'Auschwitz-Birkenau, 1995.

 

-----------------------

* Jusqu'en juillet 1964, cette commune fait partie du département de la Seine, qui inclut Paris et de nombreuses villes de la "petite couronne", dont la "ceinture rouge" des municipalités communistes.

 

** Les chambres à gaz du centre de mise à mort situé à Birkenau fonctionnent principalement pour l'extermination des Juifs dans le cadre de finale", mais, jusqu'en mai 1943, elles servent également à liquider des détenus, juifs ou non, considérés comme "inaptes au travail".

 

 

Rédigée à partir des recherches de Roger Arnould, rescapé de Buchenwald, documentaliste de la FNDIRP, et de Claudine Cardon-Hamet, historienne de la déportation de répression, cette notice biographique doit être considérée comme un document provisoire fondé sur les archives et témoignages connus à ce jour.

Vous êtes invité à corriger les erreurs qui auraient pu s'y glisser et/ou à la compléter avec les informations dont vous disposez.



21/01/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Histoire pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 117 autres membres