RAIL et MEMOIRE

RAIL et MEMOIRE

DOMERCQ Charles

DOMERCQ Charles

 

 

Sous-chef de gare principal à BORDEAUX (33)


Capitaine FFI , Croix de guerre 39/45 avec palmes

chevalier de la Légion d'Honneur,  médaille de la Résistance avec rosette .

 

Date de naissance : 17 mai 1897

Lieu de naissance : Saint Paul les Dax (40)

Date de décès : 22 juillet 1944

Lieu de décès : route du Medoc au Bouscat (33)

 

Circonstances : Mort sous la torture ; tué par la gestapo.

 

Méthode de recherche Rail et Mémoire pour cette notice :

 

 

Relevé de la plaque SNCF de bordeaux (33)

 

Monument aux morts Saint-Paul-lès-Dax - (40)


 

 CONTACT famille / sa nièce ,  mme Michele GASSIAN LAFARGUE, avec tous nos remerciements pour son aide et les documents et photographies communiqués .

 Bulletin trimestriel de l'Association nationale des cheminots déportés, internés et familles de disparus.

Bordeaux brûle-t-il?, ou, La libération de la Gironde: 1940-1945   Par Dominique Lormier

La gare de Bordeaux Saint-Jean: histoire d'une centenaire, 1898-1998   François-Xavier Point    Éd. Sud-Ouest, 1998

Site internet / http://www.pages14-18.com/ /   http://pages14-18.mesdiscussions.net/pages1418/forum-pages-histoire/rugbymen-grande-guerre-sujet_10706_6.htm

SGA DMPA BAVCC CAEN(14)  Cote du dossier AC-21P-122797

--------------------------------------------

Francis Servens, l'assistant technique du chef de gare, a cherché à en savoir plus. Les archives de la gare sont pauvres, semble-t-il. Il est allé à la Bibliothèque de Bordeaux, au Centre national Jean Moulin... Il est revenu bredouille mais avec un document sur Charles Domercq, sous-chef de gare principal, grand résistant, arrêté le 12 juillet 1944, torturé à mort. Chef de Résistance Fer de Bordeaux- Midi, il dirigeait aussi celle de Bordeaux-Etat et Bordeaux-Orléans. » …. in Bulletin trimestriel de l'Association nationale des cheminots déportés, internés et familles de disparus 

-----------------------

Le sous-chef de la gare Saint-Jean, Charles Domercq, a été arrêté, torturé et réduit à l'état de cadavre informe, enterré dans une petite boîte au cimetière Saint-Bris à Villenave d'Ornon. ttp://www.crimeshumanite.be/approche/Fiche.cfm?ID=646&TITLE=PAPON%20-%20Cour%20d'Assises%20de%20La%20Gironde%20si%E9geant%20%E0%20Bordeaux%20-%20Plaidoirie%20de%20Me%20Boulanger&SUBTITLE=V%E8me%20partie&RUBRIC=2&COVER=1&COUNTRY=FRANCE&IDCOUNTRY=76&COUNTRIESCOVER=E&NameId=4&Name=PAPON

 

---------------------------------------

Une rue Charles DOMERCQ à Bordeaux  jouxtant LA GARE Saint Jean

et à Begles

---------------------------------------

 

Mise à jour du 25 mars 2014

----------------------------------------

 Charles Domercq est né le 17 mai  1897 à  Saint Paul les Dax dans les Landes .

 De sa jeunesse nous ne savons pas grand-chose  

 

il fut un grand Joueur de rugby à l'Aviron Bayonnais dans les années 1910, il gagna à 17 ans ,  avec son équipe le Bouclier de Brennus qui récompense le vainqueur du championnat de France 1913 de Rugby  .

 

Charles DOMERCQ debout ; le premier, à droite

 

 

Ancien combattant de 14 /18 où sa conduite héroique lui valut d'etre nommé Lieutenant et décoré de la croix de Guerre  14/18 avec étoile d'argent et de la Médaille interalliée de la Victoire 14/18.

 

 Il se marie avec Marguerite Marie LESPIAU, le couple était domicilié au 56 rue du fieffé  à BORDEAUX  .

 

 En  1940,  Il est mobilisé, fait prisonnier, il s évade et rejoint son poste de Chef de Gare à Bordeaux.

 Résistant de la première heure, il fait partie du réseau de renseignements  JADE AMICOL de l'Intelligence Service.

Il est arrété par les autorités allemandes, le 12 juillet  1944,   à son domicile, en rentrant de son service de nuit à la gare de bordeaux, et emmené au siège de la gestapo  au Bouscat, où il est abominablement torturé.

 Il  ne livre aucun des secrets qui auraient permis le démantelement de son groupe .

 

 Il décéde dans la nuit du 22 au 23 juillet 1944 ; son corps est transporté à l hôpital militaire Robert  Picqué, puis inhumé au cimetière saint Brice à villenave d' ornon.

 

 Il est fait, à titre posthume, Capitaine FFI , Croix de guerre 39/45 avec palmes,  Insigne de chevalier de la Légion d'Honneur,  médaille de la Résistance avec rosette .

 

LIEUTENANT DE RESERVE DE LA GUERRE 14 18

 

" Charles Domercq jusqu'au martyre"

 Jusqu'au bout, Charles Domercq aura tenu bon . Arrêté sur dénonciation le 12 juillet 1944, après avoir assuré son service de nuit à la gare SAINT-JEAN dont il est le sous-chef, "Charlot" est torturé par la police allemande, route du Médoc au Bouscat.

Néanmoins, ses tortionnaires ne sauront jamais qu'ils tiennent entre leurs mains un agent des réseaux Jade-Amicol, Klébert, Flore-Vénus, Alibi- Maurice, Mithridate et Ajax, également membre de l'OCM (organisation civile et militaire), de Libération Nord et des corps-francs André Hible.

 Une véritable plaque tournante de la résistance. Ce qui en dit long sur la rareté de la ressource humaine de ces réseaux, et sur leur fragilité.

 Face au pire.

 Qu'un homme comme "Charlot" se mette à parler, et l'on imagine les répercussions que celà pouvait avoir....Sauf que Charles Domercq, 48 ans, évadé en 1940 après avoir été pris en Bretagne, et résistant de la première heure ne parlera pas.

 Après avoir déjoué tous les pièges de Poinsot, d'Hagen et Dhose durant quatre ans, après avoir animé une  filière d'évasion  vers les Pyrénées aux côtés du Père Dieuzayde, assuré la fuite d'agents alliés contre des renseignements de premier plan transmis à Londres, Charles Domercq ce 12 juillet 1944, va faire face au pire. Un mois après le débarquement.

Dans la nuit du 22 au 23 juillet 1944,il succombe sous les coups de ses bourreaux rendus furieux par son mutisme.

 Le docteur Poinot, requis au fort du Hâ pour s'occuper des détenus décrit son martyre : "Abandonné sur un brancard, charles Domercq présentait les blessures suivantes : fracture du crâne sur toute la face antérieure et frontale, un œil énucléé, les dents cassées du côté gauche, les parties génitales enlevées, les deux tibias cassés à coups de barrez de fer, le dos zébré de coups....."  communiqué par Mme Michele Gassian Lafargue  

article du Quotidien Sud Ouest / date non connue

----------------------------------------

 

 Charles Domercq fut un grand Joueur de rugby à l'Aviron Bayonnais dans les années 1910. En 1913, à 17 ans, il gagna,  avec son équipe, le Bouclier de Brennus

 extrait du Forum 14  /18 pages histoire Rugbymen

lien ci dessous

Site internet / http://www.pages14-18.com/ /   http://pages14-18.mesdiscussions.net/pages1418/forum-pages-histoire/rugbymen-grande-guerre-sujet_10706_6.htm

 -------------------------------------

Discours prononcé par Mr MAYABAT, Chef de gare Principal de Bordeaux  aux obsèques de Charles DOMERCQ

 



28/11/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Histoire pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 118 autres membres