RAIL et MEMOIRE

RAIL et MEMOIRE

GAVELLE André Raymond

GAVELLE André Raymond

 

 



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Auxiliaire, Homme d’équipe à La Madeleine (59)

Sous Lieutenant FFI , Médaille de la résistance , chevalier de la Légion d’Honneur à titre posthume.

 

Date de naissance : 05 septembre 1912

Lieu de naissance : CALAIS  (62)

 Date de décès : 16 aout 1944

Lieu de décès : SECLIN  (59)

 Circonstances : Fusillé

 

 


Méthode de recherche Rail & Mémoire pour cette notice

Revue Notre Métier EST

Site internet SGA DMPA  Cote du dossier         AC-21P-191888

Contact famille : sa fille ; Mme CARON GAVELLE , avec tous nos remerciements pour les documents et photos communiqués

 

-------------------------------------

 

André GAVELLE était cheminot, Homme d’équipe en gare de La Madeleine . Il était marié  et père de trois enfants, Emma, Jacques et André. La famille résidait au 89 rue du Pré Catelan à La Madeleine .

André Gavelle était communiste et militant. Mobilisé en 1940, il est fait prisonnier et est resté trois ans  dans un stalag en Allemagne ; il est rapatrié en juillet 1943.

Dès son retour, il recherche le contact avec un groupe de résistance ; et rejoint les rangs des FTP. En avril 1944, il prend la direction d’un groupe FTP qui participe aux sabotages des écluses de Saint Hélène à WASQUEHAL, puis d’un dépôt d’essence , ainsi que l’attaque d’un poste de DCA pour récupérer des armes . Suite à une dénonciation, il est arrêté le 30 juillet 1944, à Hellemmes, rue Faidherbe. Livré à la gestapo, il est  incarcéré et torturé à la prison de LOOS.

Condamné à mort, il est exécuté le 16 aôut 1944 au fort de SECLIN. 

 

 

 

 Ses deux fils André et Jacques, enfants à l’époque des faits, deviendront cheminots ; à Hellemmes, ils sont aujourd'hui décédés.

Sa fille, Emma,  âgée de 11 ans lors de l' arrestation de son père , en garde un souvenir indélébile , " c'était un homme formidable, sévère mais juste, il était extrêmement exigeant pour les résultats scolaires de ses enfants qui devaient toujours être dans les dix premiers à l’école, en cas d’échec , c'était la punition". Elle conserve aujourd'hui, la Mémoire de son Père et se souvient  "des hommes de la gestapo" ;  "surtout, il ne faut pas oublier ! Les jeunes n'ont heureusement pas vécu cette époque, mais aujourd'hui, ce sont eux qui représentent l’avenir et qui doivent empêcher que de telles horreurs  ressurgissent ". 

 

 

 

 

 

la dernière lettre d André à son épouse .

 

 

 

André Gavelle peu de temps avant son arrestation 



 

 

 







18/04/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Histoire pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 117 autres membres