RAIL et MEMOIRE

RAIL et MEMOIRE

GONTIER Jean ; Paul, Ferdinand

GONTIER Jean ; Paul, Ferdinand

GONTIER Jean .JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cheminot, Chef d’arrondissement au MANS,  Sarthe

 

Date de naissance : 20 novembre 1905

Lieu de naissance : Colombes (Seine),

Date de décès : 16 novembre 1944

Lieu de décès : Ellrich (Allemagne).

Circonstances : mort en Déportation .

 

Méthode de recherche Rail & Mémoire pour cette notice .

 

Relevé de la plaque commémorative SNCF, Gare de Le MANS

Les cheminots dans la Résistance ; Page 72 Hors Serie de la Vie du Rail  1984

Centre Archives Historiques de la SNCF Le Mans , en ligne ,  Cote 118 lm 55 et  118LM108/1 

 

--------------------------------

 

Jean GONTIER est né le 20 novembre 1905 à Colombes (Seine), Embauché aux chemins de fer le  30 octobre 1930. Il était Inspecteur Principal d’arrondissement au Mans.

 

Il était marié, le couple avait  3 enfants , la famille résidait au 11 rue du 33ème mobile,   Le Mans .

 

 Résistant , il a été arrêté le  20 mai  1944 à Paris , incarcéré à la prison de Fresnes .

 le 15 aout  1944 ; il est déporté par le convoi N° 264 parti de Pantin et à destination du camp de concentration de Buchenwald , où il est enregistré sous le numéro de matricule   77707Il est rapidement transféré à DORA , puis à ELLRICH où il décède le 16 novembre  1944 .

 

--------------------------

 

GONTIER Jean  LM55.JPG

Dossier CAHLM Cote 118 lm 55

 

« Inspecteur Principal d’arrondissement au Mans. Cité à l ordre du corps d Armée à titre posthume par le Général de corps d’Armées KOENIG, N° 5/10 du 20 mars  1946

Cité à l’ordre de la SNCF Bulletin Numéro  109 du  01 juillet  1947

 «  A résisté aux allemands dès le début de l’occupation. Entré au NAP dès sa formation, a organisé le sabotage de l’ arrondissement du Mans. A constitué une organisation chargée de la recherche de renseignements sur les troupes ennemies. En liaison avec les organistaion de parachutage, a du quitter son poste en octobre 1943. A repris son activité à Paris où il a été arrété le  20 mai  1944.

Dans le camp d ELLRICH, où il était interné, n’a cessé de soutenir le moral de ses camarades. Mort pour La France à Ellrich en décembre  1944 »

 

 

--------------------------------------------



21/01/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Histoire pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 118 autres membres