RAIL et MEMOIRE

RAIL et MEMOIRE

LE COZ Marcel

LE COZ Marcel

 

Sous Chef Visiteur à NANTES (44)

 

Date de naissance : 5 septembre 1916

Lieu de naissance : SAINTES  (17)

Date de décès : Août 1944 ?

Lieu de décès : NANTES (44) 

Circonstances : Présumé Fusillé

 

 

Méthode  de recherche Rail & Mémoire pour cette notice :

 

Recherches aux Archives Départementales de Loire Atlantique de notre Correspondant Pays de Loire Carlos FERNANDEZ

Sources  « demande d’inscription » établie par REMBEAU Félix , inspecteur à la SNCF le 27 juillet 1947 « pour plaque à la mémoire des martyrs nantais de la résistance »

Le Maitron => Cheminots et Militants, un siècle de syndicalisme ferroviaire, sous la direction de Marie-Louise GOERGEN, Collection Jean MAITRON (Dictionnaire biographique du mouvement ouvrier français, Les Editions de l’Atelier, 2003

 

 

Domicilié 21, rue Deshouillères à Nantes

Arrêté par la gestapo le 15 août 1944 ; présumé fusillé, aucune nouvelle depuis cette date

 Le 14 août 1944 à 20 heures marcel LE COZ s’approche, dans une prairie sur la route de Clisson entre la Loué et Tournebride, d’un groupe de personne qui regarde un affût de canon abandonné par les allemands,  à cet instant précis passe sur la route une voiture automobile allemande roulant à vive allure ; un des occupants de la voiture aperçoit le groupe et donne l’ordre de stopper.

Les soldats mettent en joue les personnes du groupe, qui prisent de peur se sauvent un peu partout ; la fusillade commence …

Une seule personne réussit à s’échapper, toutes les autres sont rejointes les soldats font appel à un camion allemand pour conduire cinq prisonniers au château de SALLAY.

Les deux derniers, Marcel LE COZ et Lucien BOSSIS  sont dirigés vers Nantes dans la voiture de tourisme.

 D’après le témoignage d’une femme du premier groupe, libérée, les portefeuilles de LE COZ et BOSSIS étaient visible sur le bureau des allemands et ces hommes furent remis à la gestapo

 

ADLA 1134 W 40

ADLA 27 J 56 courrier de Mme BOSSIS  du 23 Juillet 1945

Carlos FERNANDEZ

 

Notice du Maîtron :

LE COZ Marcel, Louis.

Né le 5 avril 1916 à Saintes (Charente-Inférieure, Charente-Maritime) ; cheminot à Nantes (Loire-Atlantique, Loire-Inférieure) ; résistant, présumé fusillé.

Fils d’un chaudronnier, adopté par la Nation le 28 août 1925, demeurant à Nantes 21, rue Deshoulières, employé à la SNCF, Marcel Le Coz fut arrêté le 12 ou le 14 août 1944 à Tournebride (commune de La Haye-Fouassière) avec Lucien Bossis. Remis par la Feldgendarmerie à la Gestapo du Sud de Loire et porté disparu, il appartenait à la Résistance ferroviaire. I fut présumé fusillé.

SOURCES : Notes de Carlos Fernandez. — État civil.



09/11/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Histoire pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 116 autres membres