RAIL et MEMOIRE

RAIL et MEMOIRE

MANSARD Paul Marcel

MANSARD Paul

MANSARD Paul.JPG

                       

 

photo GENWEB  Contributeur Christian MAILY

 

Cheminot,  Commis de secrétariat de 2ème classe à Mont-Saint-Martin (54)

 

 

Date de naissance : 10 octobre 1911

Lieu de naissance : Gorcy (54)

Date de décès : 14 mars 1945

Lieu de décès : Vaihingen (All, Baden-Württemberg)

Circonstances : Mort en Déportation

 

 

 

Méthode de recherche Rail & Mémoire pour cette notice :

 

Relevé de la plaque commémorative SNCF de la gare de Longwy (54)

Livre Mémorial de la FMD, Tome III Page 359 ; article de présentation de Guillaume Quesnée

PHOTO / Christian MAILY Contributeur/ Site Internet MEMORIAL  GENWEB

Les rues de Longwy , chansons longoviciennes Camille Harmand-Labro , Hélène Tyrek , Becdonnel Paru en décembre 1992 .  

CAHLM, Centre Archives Historiques, SNCF, Le Mans (en ligne) cote 118LM108/1.

 

 

 

---------------------------------------

 

Paul, Marcel MANSARD est né le 10 octobre 1911 à Gorcy en Meurthe-et-Moselle.

 Il était cheminot ; Commis de secrétariat de 2ème classe à Mont-Saint-Martin commune située à 5  kilomètres de LONGWY.

 Il était marié, le couple avait deux enfants et la famille résidait au groupe Scolaire « Porte de France » à Longwy-Haut, où son épouse était  institutrice, directrice de l’école de fille. 

 Il était Sous-Lieutenant de réserve, Résistant, il devint membre actif des réseaux Clarence, Libération Nord et Résistance-Fer. Il fut arrété le 22 mai 1944 par les Autorités allemandes, Gestapo,  pour un « motif inconnu » selon la note SNCF…

Il fut incarcéré à la prison de Briey à  45 km de Longwy, puis le 30 aout 1944, interné au KL  Natzweiller-Struthof,  déporté par le convoi I 275 pour le camp de concentration de Dachau .

Il est successivement transféré dans les kommandos de Allach, puis de Haslach situé au nord de Fribourg-en-Brisgau. « Différents Kommandos y sont installés au ""Sportplatz"" et au ""Kinzigdamm"". Mais les premiers détenus, notamment ceux arrivés du KL Dachau le 16 septembre 1944, travaillent à la mine appelée ""Vulkan"", où ils préparent l'installation d'une usine souterraine ». Fin 1944 il est transféré au camp de Vaihingen, « le camp reçoit de plus en plus de détenus gravement malades, complètement épuisés et incapables de faire le moindre travail. Ils sont logés dans des baraques et généralement abandonnés à leur sort. Vaihingen devient ainsi un vrai camp de la mort, un mouroir terrible et impitoyable. Ce camp est situé entre Karlsruhe et Stuttgart. »

 Paul MANSARD y decède le 14 mars 1945.

 

Une avenue de Longwy honore sa mémoire, ainsi que le groupe scolaire Paul MANSARD (anciennement Écoles Porte de France) où il était domicilié avec sa famille.



13/11/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 112 autres membres