RAIL et MEMOIRE

RAIL et MEMOIRE

NAUDIN René

NAUDIN René

 

Cheminot au dépôt d'ANNEMASSE (74)

 

Date de naissance : 3 mai 1909

Lieu de naissance : PARIS 8ème   (75)

Date de décès : 22 avril 1945

Lieu de décès : BERGEN BELSEN (Allemagne)   

Circonstances : Mort en déportation

 

 

Méthode  de recherche Rail & Mémoire pour cette notice :

 

CD-Rom « La Résistance en Haute-Savoie », Collection AERI (2006) – Commentaire écrit par le Comité de pilotage du CD-Rom Haute-Savoie

 

 

Syndicaliste, membre du parti communiste, René NAUDIN arrive en Haute-Savoie en 1936 comme cheminot au dépôt SNCF d'Annemasse. Il entre dans la clandestinité à l'automne 1940, sur les conseils de Jean VITTOZ.

En 1943, il assure un important travail d'accueil des réfractaires, prenant de plus en plus de risques pour ravitailler certains camps (Salève) et montrant de remarquables qualités de chef. Il crée l'une des toutes premières compagnies FTPF de Haute-Savoie, la 93-03. Il est infatigable, mais de plus en plus exposé. Il demande à être dirigé sur une autre région.

Le 13 décembre, les Allemands d'Annemasse incendient sa maison de Romagny, ce qui donne lieu à d'incroyables tractations entre l'occupant et le maire Jean DEFFAUGT. Sa femme Yvonne est arrêtée. Quant à René NAUDIN, il est pris le 25 décembre 1943 dans une rafle à Lyon par la police française qui le livre à la Gestapo.
Tortur
é, déporté en Allemagne, il meurt le 22 avril 1945 à Bergen-Belsen.



04/01/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Histoire pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 118 autres membres