RAIL et MEMOIRE

RAIL et MEMOIRE

PAGES Jean

PAGES Jean                     

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Contrôleur principal du service électrique à ANGOULEME (16)

 

 

 

 

 

 

Date de naissance : 11 avril  1891

Lieu de naissance : Beauregard de Terrasson (24)

Date de décès : 26 décembre 1944

Lieu de décès : FLOSSENBURG

Circonstances : Mort en Déportation

 

 

Méthode de recherche Rail & Mémoire pour cette notice :

 

Relevé de la Plaque d’ANGOULEME (16)

Livre mémorial de la FMD  tome 2 page 1153

Site Internet : « Les amis de la FMD »

Brochure éditée par L’ONAC Périgueux Une ville dans la guerre 1939 1945  

http://www.dordogne.pref.gouv.fr/sections/les_actions_de_l_eta/societe/perigueux_une_ville/downloadFile/attachedFile/ONAC_BROCHURE.pdf?nocache=1261060759.98

Nos remerciements à  Jean-Paul BEDOIN  Président délégué de l’ANACR Dordogne / Membre du Bureau National /Secrétaire général adjoint .

Centre Archives Historique SNCF le Mans cote dossier 118LM/108/1289

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Jean PAGES est né le 11 avril 1891, ou février, selon les sources,  à Beauregard-de-Terrasson (24)  .  Il était marié à Marie-Jeanne Pagès, le couple avait deux enfants : Alfred né en 1920 et Gabrielle née en 1922.

Jean Pagès a commencé à travailler à la Compagnie du Chemin de Fer de Paris à Orléans le 06 janvier 1921.

« Contrôleur principal du service électrique » au moment de son arrestation, (Domicilié à Thenon ? ), ou au 41 rue Henri Bellamy à Angoulème, (CAH LM ). Résistant au sein des réseaux Gallia et Jove.

 Il est arrêté le 3 juin 1944, Il y eut d'autres arrestations à Angoulême ce jour-là…

Il est déporté par le convoi I 240 du 2 juillet 1944 parti de Compiègne à destination du KZ de Dachau, dit le « train de la mort » où il est enregistré sous le n° de matricule : 77.228. Il est transféré au KZ de Flossenbürg où il décède le 26 décembre 1944 à l'âge de 53 ans..

Une rue porte son nom à Périgueux (24), où il fut conseiller Municipal (délibération n° 14 du 13 novembre 1960), à Angoulême (16) et à Villenave d'Ornon dans la banlieue de Bordeaux, et sur un monument au Pont de la Maye en cette même  localité; son nom est inscrit sur le Mur des Noms de Compiègne et figure également sur la plaque SNCF de la gare d'Angoulême.

 

 



13/11/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 112 autres membres