RAIL et MEMOIRE

RAIL et MEMOIRE

PERON Georges

PERON Georges

Chef de gare à St CLEMENT des LEVEES (49)

Date de naissance : 1er novembre 1905

Lieu de naissance : LUISANT (28) 

Date de décès : 19 août 1944

Lieu de décès : St CLEMENT des LEVEES (49) 

Circonstances : Mort au combat


Méthode  de recherche Rail & Mémoire pour cette notice :

Relevé de la plaque de la gare de Saint Clément des Levées (49) Ancienne gare

Paul DURAND, La SNCF Pendant la guerre, sa résistance à l'occupant, PUF, 1968.

Témoignage de Mme Henriette PENNEAU

Bulletin municipal Août 2004 de  la commune de St Clément des Levées

 

Papi Raconte nous la Résistance à Saint Clément des Levées (publié avec l'aimable autorisation de l'auteur) , Merci à Jean-Pierre AUGER , cliquez pour ouvrir

nouveaux fichiers

7/12/2010  Acte de Mariage publié dans l4ouest Eclair du 24 mai 1931 (cliquez ici )

7/12/2010 Acte de Décès Mairie de Saint Clément des Levées (49) Cliquez ici )


« Le chef de station de Saint Clément des Levées, organisateur d'un groupe de résistance qui opéra plusieurs sabotages avec le concours des FFI, tenta, le 19 août 1944, une action contre l'ennemi sur la levée qui borde la Loire  Au cours de l'engagement, cet agent fut tué d'une balle au front. » Paul Durand La SNCF pendant la guerre, PUF, 1968,  Page 510


Témoignage de ma tante

(Bernard GASTE, Secrétaire de Rail et Mémoire)

Michel PRUVOST aurait aperçu les allemands qui traversaient la Loire et serait venu chez mon oncle (Pierre PENNEAU) pour prévenir Georges PERON et ils décidèrent « d'y aller», mon oncle tenta de les raisonner mais ils partirent ............pour (hélas) ne pas revenir


Extrait du bulletin municipal relatant les faits :

La guerre est dans sa dernière phase ; les troupes allées ont débarqué le 6 Juin sur les plages de Normandie et progressent en reconquête à travers le pays ; venant d'Afrique du Nord et d'un peu tous les horizons, les troupes françaises ont débarqué en Provence le 15 Août ; les troupes ennemies se replient vers l'Est, ici ou là leurs actions guerrières en,sont d'autant plus vives.

La Loire est un axe important en ce sens qu'elle constitue comme tout fleuve un obstacle. Notre vallée de la Loire est traversée par la ligne de chemin de fer NANTES - LYON.A ST CLEMENT DES LEVEES, les allemands se sont installés à la Grange de Trèves ; la résistance s'est également organisée dans cette vallée avec plusieurs réseaux. Georges Péron, chef de gare à ST CLEMENT DES LEVEES est à la tête d'un de ces réseaux. L'activisme de ce groupe composé essentiellement de cheminots consiste à saboter la ligne de chemin de fer pour retarder les trains qui emmènent les derniers déportés et plus globalement pour compromettre la logistique ennemie.

Le samedi après-midi 19 Août 1944, une barque dans laquelle ont pris place des soldats allemands est signalée traversant la Loire à ST CLEMENT DES LEVEES vers CUNAULT. Un groupe de résistants locaux au nombre d'une dizaine se postent près de la rive, un coup de feu est tiré dans la direction des troupes ennemies. Abandonnant leur barque, les allemands s'éloignent à la nage pendant que des coups de feu tirés depuis les rives de CUNAULT couvrent leur retraite. Georges PERON reçoit une balle en pleine tête alors que Michel PRUVOST, jeune étudiant de 18 ans en vacances dans sa maison de famille toute proche à Port-Cunault est grièvement blessé. Transporté vers une clinique d'ANGERS, il y meurt en soirée.

Les obsèques des deux clémentais sont célébrés le lundi 21 Août au cimetière de ST CLEMENT DES LEVEES où une foule immense s'est rassemblée. Dans les jours qui suivent, la déroute ennemie est totale, les allemands quittent massivement la région à pied ou à bord de véhicules ou vélos réquisitionnés. Le 30 août les cloches sonnent à toute volée dans la vallée et sur le coteau d'en face, les drapeaux flottent aux fenêtres, les habitants de ST CLEMENT partent chercher leurs bateaux sur l'autre rive.

La guerre n'est malheureusement pas finie pour tous, nombre de prisonniers ne revinrent qu'en 1945, d'autres ne revinrent jamais...

En hommage au sacrifice de ces deux clémentai5, la Commune donne après la guerre le nom de Georges Péron à la rue de LONGUE et de Michel Pruvost à la place de la Mairie.

Pour commémorer Leur Mémoire, les habitants sont invités à une cérémonie du souvenir qui se tiendra jour pour jour 60 ans après ces évènements le 19 Août 2004 à 18 heures à la stèle sur la levée route d'Angers.


© Bernard GASTÉ

Plaque Ancienne Gare de St Clément des Levées (49)

© Bernard GASTÉ

ancienne gare de St Clément des Levées (49)

© Bernard GASTÉ

Monument sur la levée Route de Les Rosiers à St Clément des Levées

Aire de repos Ancienne route, on aperçoit en fond la Loire d'où arrivaient les troupes ennemies

© Bernard GASTÉ

© Bernard GASTÉ

Plaque de rue près ancienne gare (route de Longué)

© Bernard GASTÉ

Monument aux morts de la commune près du cimetière

© Carlos FERNANDEZ

Gare de Nantes

Le nom de PERON qui ne figurait pas sur le plaque commémorative de l'arrondissement de la victime a retrouvé sa place et sa légitimité grâce aux démarches, entre autre, de Rail et Mémoire, il n'y était inscrit qu'au nom des victimes anonymes "tués par fait de guerre" avce le soutien des associations de mémoire du pays nantais et de notre ami Carlos.



29/09/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Histoire pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 116 autres membres