RAIL et MEMOIRE

RAIL et MEMOIRE

PICARD Pierre

PICARD  Pierre

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ouvrier aux Ateliers de  LAROCHE  MIGENNES  (89)

 

 

Date de naissance : 25 Octobre 1903

Lieu de naissance : AUXERRE  (89)

Date de décès : 25 Avril 1942

Lieu de décès : EGRISELLES VENOY  (89)

Circonstances : Fusillé

 

Méthode de recherche Rail & Mémoire pour cette notice :

Relevé du monument aux morts SNCF de LAROCHE MIGENNES (89)

Article de  L’Yonne républicaine  Jean-Pierre FONTAINE     le 31 juillet 1999

Site internet : http://arory.com/fileadmin/images/Yonne_memoire/bulletin_8.pdf

Site Internet Mémorial GENWEB

Photo CD AERI Yonne

 

 

-----------------------------------

 

 

 

 

 

 

 "La gare de Laroche-Migennes, arrêt obligatoire de toutes les machines à vapeur du réseau PLM, héberge, à la veille de la Seconde Guerre mondiale, 1 500 cheminots et 300 locomotives. La rotonde, les ateliers et annexes diverses s'étendent sur deux kilomètres. Nœud ferroviaire permettant d'unir par la voie du Morvan et le raccordement de Saint-Florentin le centre de la France aux marches de l'Est, Laroche représente, pour les transports militaires allemands, un point stratégique capital. Très tôt, la Résistance cheminote s'y organise mais en avril 1942, la répression nazie frappe durement : Pierre Picard et Emile Tabarant sont fusillés."              In L’yonne republicaine  Jean-Pierre FONTAINE     le 31-07-1999

 

 ----------------

Fusillé  25/04/1942 Egriselles-Venoy 89-

 Inhumé au cimetière communal des Conches à Auxerre-Carré 5 - Lettre B - N°28 - Fils de Maurice et Gabrielle LECOEUR - Epoux de Andrée Léonia Augustine DEBRAS - Né le 25/10/1903 à Auxerre - Employé des chemins de fer - Dernier domicile à Migennes (89) Cité Blanvillain . GEN WEB

 

 ------------------

 

 

 

LA RÉPRESSION SANGLANTE DU PRINTEMPS 1942

 

« C’est le 5 mars qu’a lieu la plus grosse vague d’arrestations. Elles sont opérées par la Gestapo et les services  du  commissaire spécial Grégoire qui ont été requis pour l’occasion : à Migennes, Emile Tabarant et Pierre Picard, …           …Ce sont plus de cinquante militants qui sont identifiés et « il a été possible de supprimer environ quarante membres influents du Parti communiste des deux  départements  »  écrit  la Gestapo.

Les militants communistes arrêtés sont fusillés en application de la politique des otages : exécution de résistants français en réponse à des attentats de la Résistance contre des militaires allemands. Le 18 avril 1942, Emilien Jacquin, Jean Creux, Charles Masson et René Roulot sont fusillés à Troyes en représailles d’un attentat commis au Havre le 2 avril.

Le 25 avril 1942 ce sont  Abel Minard et Pierre Picard qui sont fusillés à Auxerre, en représailles d’un attentat commis à Paris le 2 avril 1942. … .

 

Extrait de l’article de  J o ë l   D r o g l a n d ;

 pour lire l’intégralité  consulter ce  http://arory.com/fileadmin/images/Yonne_memoire/bulletin_8.pdf

 

 

 

Une rue Pierre Picard honore sa mémoire à Migennes 



27/06/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 112 autres membres