RAIL et MEMOIRE

RAIL et MEMOIRE

POIRETTE Maurice

POIRETTE Maurice

 

Cheminot

 

 

Date de naissance : …………..

Lieu de naissance : PONT sur SAMBRE  (59)

Date de décès : 11 septembre 1942

Lieu de décès : MARQUETTE LEZ LILLE (59)

Circonstances : Fusillé  

 

Méthode de recherches Rail et Mémoire pour cette notice :

 

Le Maitron => Cheminots et Militants, un siècle de syndicalisme ferroviaire, sous la direction de Marie-Louise GOERGEN, Collection Jean MAITRON

(Dictionnaire biographique du mouvement ouvrier français) , Les Editions de l’Atelier, 2003

//railetmemoire.blog4ever.com/blog/lirarticle-203016-771697.html

 

 

Maurice Poirette, originaire de Pont-sur-Sambre (Nord), adhéra aux Jeunesses communistes à l’âge de 18 ans. En 1937, délégué à l’usine de Louvroil-Montbard- Aulnoye, il fut licencié et partit travailler dans la région parisienne. À la suite d’une grève qu’il mena pour l’augmentation des salaires, il fut mis en demeure de quitter la région. Il revint aux Aciéries du Nord à Hautmont et devint membre de la commission syndicale : il fut congédié peu après. Il entra alors à la SNCF au moment de la drôle de guerre et en fut renvoyé pour reconstitution de syndicats. Il travailla un moment dans une usine de Louvroil qu’il quitta à la suite d’un sabotage. Il vécut dès lors dans la clandestinité. FTP, il attaqua les dépôts de matériel et de vivres allemands, ravitailla les illégaux en participant à l’attaque de plusieurs mairies.

Dénoncé, Maurice Poirette fut arrêté le 22 juillet 1942 par l’adjudant de gendarmerie Caprien. Il alla successivement de la prison de Maubeuge à celle de Valenciennes puis à celle de Loos avant d’être fusillé.



16/01/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Histoire pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 118 autres membres