RAIL et MEMOIRE

RAIL et MEMOIRE

POURLIER Louis

POURLIER  louis

 

Cheminot, Cantonnier à VAIRES TORCY (77)

 

 

Date de naissance : 3 juillet 1920

Lieu de naissance : TRILPORT  (77)

Date de décès : 28 mars 1944 ou 03 avril 1944

Lieu de décès : BUCHENWALD ou DORA

Circonstances : Mort en Déportation

 

 

Méthode de recherche rail & mémoire pour cette notice :

 

Notre métier de novembre 1946

Site Internet «  les anciens apprentis du rail  » http://gparam.free.fr/index2.html

Livre Mémorial de la FMD page 973 tome 1 et page 938 pour l’historique reconstitué de son parcours en déportation.  

Journal officiel du  27 janvier 1998 page 1259.

Pour l’histoire de Peenemünde voir http://www.jean-maridor.org/francais/planpeen.htm

Et pour l’évacuation vers Dora voir http://memoiredora.free.fr/pages/22.html

 

 

«  Arrêté le 24 mai 1943, Meluti,  Compiègne matricule 15 583, déporté 27 / 6 / 1943 Buchenwald Matricule 14580, parti 9 / 7 / 43 pour Ravensbrück » In Notre Métier

 

Nous ignorons totalement la signification de « Meluti », si quelqu’un peut nous éclairer ? Merci .

 

 Ancien apprenti à l’école SNCF  « S.E.S » de Pantin promotion 1936/1939

 

 

 Déporté par le convoi I 110 parti de Compiègne le 25 juin 1943 pour BUCHENWALD  le 27 juin 1943. Le 9 juillet,  après la quarantaine, il fait partie du « groupe de 350 hommes transférés pour KARLSHAGEN ; dans l’ile d’Usedom, un Kommando dépendant du camp d’hommes de Ravensbrück,  Ils sont en fait interné dans l’usine de fusées de PEENEMUNDE.

 La base de Peenemünde est bombardée dans la nuit 17 au 18 aout 1943 et dans les semaines suivantes les survivants de Karlshagen reviennent à Buchenwald, y sont reimmatriculés puis transférés à DORA en octobre »

 

Selon les sources,  Journal Officiel ou Livre mémorial de la Déportation de la FMD, il décède à Dora le 03 avril 1944 ou à Buchenwald le 28 mars 1944

 

 

"L'INVENTION" DE DORA" http://memoiredora.free.fr/pages/22.html

 

   Le 28 août 1943 arrive au pied du Kohnstein un Kommando d'une centaine de détenus de Buchenwald. Ainsi commence l'histoire du camp de Dora…..

 

….  L'envoi d'un Kommando sur place le 28 août a été totalement improvisé. Ce n'est en effet que deux jours auparavant, le 26 août, que la décision avait été prise à Berlin de transférer l'usine de construction de la fusée A4, de la base de Peenemünde à l'ensemble souterrain du Kohnstein. La fusée A4, qui s'appellera V2 un an plus tard, avait été mise au point par l'équipe de Wernher von Braun à Peenemünde, dans l'ile d'Usedom, sur le rivage de la Baltique. Une usine de montage y avait été établie au milieu de 1943. Pour pallier la pénurie de main-d'oeuvre civile allemande, on y avait envoyé des détenus de Buchenwald, et en particulier des déportés français arrivés le 27 juin, et immatriculés dans la série des "14000". Ils avaient été amenés au camp dit de Karlshagen le 11 juillet. Toute cette activité est brutalement interrompue dans la nuit du 17 au 18 août 1943 par un violent bombardement britannique.



27/12/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 113 autres membres