RAIL et MEMOIRE

RAIL et MEMOIRE

PUECH Pierre andré charles

PUECH  Pierre andré charles

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Ajusteur au dépôt  de BELFORT (90)

 

 


Date de naissance : 19 Mai 1920

Lieu de naissance : BRIARE (45) 

Date de décès : 07 Juin  1945

Lieu de décès : BELFORT  (90)

Circonstances : des suites de Déportation 

 

 

 

Méthode  de recherche Rail & Mémoire pour cette notice :

Relevé de la Gare de BELFORT (70)

revue Notre métier déc. 46

Courrier de Bernard  BARDOT du Souvenir Français (90)

Contact Famille ; son fils Michel avec tous nos remerciements pour leur aide 

livre Mémorial de la FMD Page 560 tome 3  

Centre Archives Historiques SNCF Le Mans ; cote LM109

 

--------------------------

 

 

 

Pierre PUECH était ajusteur mécanicien au dépôt de Belfort, il était marié et père de deux jeunes enfants, Michel et Claude .

 C’était un ancien apprenti ajusteur du dépôt SNCF de Chalindrey, promotion 1935.

  Ancien élève pilote de l’armée de l’air durant son service militaire, il est démobilisé en decembre 1939 et la débâcle de juin 1940 l’empêchera de devenir pilote .

 Rapidement dans cette zone annexée  de Belfort, il participe à la résistance, il est incorporé officiellement dans les rangs des FFI  le 01 septembre 1943 au Groupement TB (Territoire de Belfort  à la 3éme Compagnie).

 

 Le 06 octobre 1944, il est arrêté par les autorités allemandes au cours d’une rafle destinée à anéantir le maquis de Lachapelle sous Chaux où sa famille, sinistrée des bombardements aériens de la Pépinière  près de Belfort, était réfugiée.

 Il est interné deux jours au camp de SCHIRMECK et déporté le 29 octobre 1944 pour le camp de DACHAU où il est affecté à un kommando de déblaiement de Munich dans les zones bombardées de la ville et de la gare.  Fin Novembre, il est transféré à AUSCHWITZ III MONOWITZ .   Du 18 janvier 1945 au 02 février, il participe à la marche d’évacuation de Sosnowitz  à MAUTHAUSEN .

Il est libéré le 05 mai 1945 par les américains, libre mais épuisé physiquement…  il pèse 27 kilos.

 De l’infirmerie, il dicte une lettre qu’il veut rassurante à son épouse.

Il est rapatrié en France et hospitalisé quelques jours à l’hôpital de Nancy où il peut voir sa famille. Le 07 juin,  il décède dans l’ambulance de la croix rouge qui le ramène à son domicile.

 

 

 

 

le 28 septembre 2012, son fils Michel , refait "le long voyage " jusqu' à DACHAU en souvenir de son père 

 



19/10/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Histoire pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 118 autres membres