RAIL et MEMOIRE

RAIL et MEMOIRE

Rail & Mémoire perd un ami et un homme de valeur

jeudi 12 juillet 2012 Article du Courrier Picard

CREIL

 Décès de l'historien Jean-Pierre Besse

 

Jean-Pierre Besse était en train de rédiger un livre sur les fusillés de la guerre.

 

Historien et enseignant, le Creillois Jean-Pierre Besse a marqué l'Oise de son empreinte. Il est décédé à l'âge de 62 ans, des suites d'une longue maladie.

Son nom aura marqué des générations d'étudiants en histoire. Le Creillois Jean-Pierre Besse, spécialiste de l'histoire de la Seconde Guerre mondiale, est décédé mardi 10 juillet, à l'âge de 62 ans, des suites d'une longue maladie. Il laisse derrière lui un trésor inestimable grâce à ses nombreuses recherches, études et publications sur l'histoire du mouvement ouvrier et sur la Résistance dans l'Oise.

L'Association pour la Mémoire Ouvrière et Industrielle du bassin creillois (AMOI) a perdu son président. «C'est une mémoire qui disparaît et qui emporte avec lui des travaux inachevés », confie Jean Pitkevicht, le trésorier de l'association. Sa silhouette n'a pas fini de hanter les archives départementales où il puisait sa matière première. Encore dernièrement, il travaillait sur un ouvrage à propos des fusillés de la Seconde Guerre mondiale.

Un homme engagé et passionnant

Tous ses proches garderont en mémoire l'image d'«un homme engagé et passionnant ». Il était président de l'Association nationale des anciens combattants et amis de la résistance (ANACR). «Il n'arrêtait jamais de chercher, continuant de glaner les témoignages des anciens déportés et résistants », se rémémore Raymond Zerline, président d'honneur de l'ANACR. Avant d'ajouter, visiblement ému : «Il était si jeune par rapport à nous... On ne parviendra jamais à le remplacer. »

Parmi ses multiples collaborations, Jean-Pierre Besse était devenu l'un des rédacteurs du célèbre dictionnaire du mouvement ouvrier français, Le Maitron, référence en la matière ainsi que l'un des organisateurs du «Concours de la Résistance » dans l'Oise en direction des collégiens et lycéens.

Encarté au parti communiste, le Creillois était sollicité pour ses connaissances du mouvement syndical. «Lui-même militant syndical enseignant et impliqué dans les combats émancipateurs de notre temps, Jean-Pierre Besse répondait toujours présent à toutes les sollicitations des organisations politiques et syndicales du mouvement ouvrier », confirme Thierry Aury, secrétaire départemental du PCF Oise.

À la retraite depuis peu, l'ancien professeur au lycée Jules-Urhy de Creil laisse un grand vide dans le cœur de son épouse, de son fils et de tous les amateurs d'histoire. Ses obsèques auront lieu mardi 17 juillet, à 10 h 30, au funérarium de l'hôpital de Creil.

 

FANNY DOLLÉ



13/07/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Histoire pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 116 autres membres