RAIL et MEMOIRE

RAIL et MEMOIRE

RICHARD Jacques

RICHARD   Jacques, Louis-Joseph 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Inspecteur divisionnaire P.C.T au dépôt matériel et traction de Paris Gare de  Lyon (75)

 

 

 

 

Médaille de la Résistance

Légion d'Honneur

Croix de Guerre 39/45

 

 

 

 

Date de naissance : 04 mai 1901

 

Lieu de naissance :  Bourbon Lancy (71)

 

Date de décès :  18 mai 1945

 

Lieu de décès :  FRESING (all)

 

Circonstance :  Mort en Déportation.

 

 

Méthode de recherche Rail & Mémoire pour cette notice :

 

Relevé de la plaque de paris gare de Lyon (75)

Livre mémorial de la FMD tome 2 page 81

 

Journal Officiel du 14 Dec 1997 page 18099 "Mort en Déportation"

 

Contact Famille : Madame Françoise HENRY,  sa nièce, que nous remercions pour la photo et les textes

 

 -------------------------

 

 

 

  Jacques RICHARD est né le 4 mai 1901 à Bourbon Lancy. Il étudie à Saint-Lazare d’Autun (Bourgogne) et sort brillamment bachelier en philosophie et mathématique en 1920. Puis diplômé de l’Ecole Centrale Lyonnaise il entre à la SNCF. Au moment de la guerre il est Inspecteur Divisionnaire de deuxième classe à Dijon où il entre en relation avec le réseau « Libération vengeance » qui devient par la suite « ceux de la libération ». Muté à Paris-Lyon, il est chargé de renseignement sur l’activité ferroviaire, au profit des alliés, pour la région Sud-Est. 

 

          Il est arrêté à son domicile, par la gestapo, le 8 avril 1943 puis incarcéré à Fresnes et déporté  par le convoi I 172 parti de Compiègne le 22 janvier 1944 à destination du camp de concentration de  BUCHENWALD où il est enregistré sous le numero de matricule 42731 .

Le camp est libéré par les américains le 29 avril 1945. Mais Jacques Richard est atteint par le typhus et décède dans un hôpital de Bavière à FRESING le 18 mai 1945.

 

 

  

 le discours de "monsieur Louis" 
 le maire de Bourbon-Lancy à l'époque où eut lieu l'inauguration
 de la plaque à la mémoire de Jacques à Bourbon-Lancy.

            

----------------------------- 

 

Françoise Henry, la nièce de Jacques Richard, nous raconte l'histoire de sa grande tante veuve de résistant à la fin de la seconde guerre mondiale. Chaque année au printemps, Féli consacra son temps à voyager en train, jusqu'en Allemagne, sur les traces de son mari défunt afin de retrouver ses derniers instants. Une quête bouleversante racontée entre récit et prose poétique. Avec son écriture délicate et profonde, Françoise Henry nous livre ici une part de son histoire familiale dont elle est la dépositaire.

 

 

Plusieurs mois d'avril de Françoise Henry  

 

 

Françoise HENRY : Comédienne et auteur de pièces radiophoniques, Françoise Henry est née en 1959.

Elle a publié Éclatements (Poésies), Journée d'anniversaire (Calmann-Lévy, 1998), Le Postier (Calmann-Lévy, 1999), Un Amour malheureux (Pauvert, 2000), Mémoires d'un oiseau (Pauvert, 2002), La Lampe (Gallimard, 2003) ;  Le rêve de Martin (prix Marguerite Audoux), Juste avant l'hiver (Prix Charles Exbrayat) ; et Le drapeau de Picasso, tous les trois publiés chez Grasset. 

. et Juste avant l'hiver (Grasset Mars 2009)

Elle a obtenu le Prix Marguerite Audoux en 2006 et le prix Charles Exbrayat en 2009

Textes lus par Simone HERAULT

Rencontre avec Françoise HENRY  http://www.lentrepot.fr/ent_evenement.asp?eid=2118

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

         

 

        



04/07/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 112 autres membres