RAIL et MEMOIRE

RAIL et MEMOIRE

ROUSSEAU Louis

ROUSSEAU Louis, Marie

 

Chef de manutention à IVRY  (94)

    

 

Date de naissance : 1er mars 1891

Lieu de naissance : OSMERY (18)

Date de décès : 22 avril 1945

Lieu de décès : GUSEN

Circonstances : Mort en Déportation

 

 

Méthode de recherche Rail & Mémoire pour cette notice :

 

Livre FMD Tome II page 406

Le Maitron => Cheminots et Militants, un siècle de syndicalisme ferroviaire, sous la direction de Marie-Louise GOERGEN, Collection Jean MAITRON (Dictionnaire biographique du mouvement ouvrier français, Les Editions de l’Atelier, 2003

Mentionné sur Site Plaques Commémoratives //www.plaques-commemoratives.org/

 

 

 

Il fut déporté par le Convoi I 199 parti de Compiègne le 6 avril 1944 et arrivé au KL de MAUTHAUSEN le 8 avril où il est enregistré sous el matricule 63 104, puis transféré à GUSEN ou il décède.

 

Né le 1er mars 1891 à Osmery (Cher), fils d’un journalier, Louis Rousseau, combattant de la Première Guerre mondiale, commença à travailler à la SNCF en 1919, peu après son mariage à Vornay (Cher). Il vécut dans le XIIIe arrondissement de Paris puis vint habiter les HBM d’Ivry et travailla à la gare comme chef de manutention

 

Militant syndical, Louis Rousseau était en 1929 secrétaire adjoint du syndicat unitaire des cheminots de Paris-Orléans. C’est vraisemblablement lui qui était cette année-là, secrétaire de la cellule communiste de Villeneuve-Triage. Le 11 juin 1938, il fuat secrétaire de l’Union des Syndicats des cheminots de la région Sud-Ouest.

 

Louis Rousseau s’engagea dans la Résistance et rejoignit le comité populaire du dépôt SNCF d’Ivry. Il participa à de nombreuses actions de sabotage et notamment au déraillement, le 1er mai 1942, d’un convoi allemand en partance de la gare d’Austerlitz. Il se consacra aussi aux renseignements et fut arrêté le 25 janvier 1944 au cours d’une mission de liaison. Accusé par les Allemands d’avoir fourni des documents aux résistants,

il fut incarcéré à la prison de Fresnes puis déporté le 7 avril 1944. Il mourut à Mauthausen le 22 avril 1945

 

Depuis le 27 juillet 1945, une rue d’Ivry porte le nom de Louis Rousseau. En 1946, une plaque a été apposée à la gare d’Ivry afin d’honorer sa mémoire

 

   

Notice Maîtron :

 

ROUSSEAU Louis, Marie.

Né le 1er mars 1891 à Osmery (Cher), mort en déportation le 23 avril 1945 ; secrétaire adjoint du syndicat unitaire des cheminots de Paris-Orléans ; militant communiste.

Louis Rousseau fut en 1929 secrétaire adjoint du syndicat unitaire des cheminots de Paris-Orléans (voir Victor Mercier). C’est vraisemblablement lui qui était, cette année-là, secrétaire de la cellule communiste de Villeneuve-Triage (Villeneuve-Saint-Georges, Seine-et-Oise [Val-de-Marne]). Louis Rousseau habitait Ivry-sur-Seine (Seine, Val-de-Marne) lorsqu’il fut déporté à Mauthausen où il mourut.

( Kommando de Gusen , note R & M )



14/12/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Histoire pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 118 autres membres