RAIL et MEMOIRE

RAIL et MEMOIRE

TOURNEBIZE Regis

TOURNEBIZE Regis

TOURNEBIZE Régis.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cheminot, homme d' équipe à VILLEFRANCHE SUR SAONE  ( Rhone )

 

 

 Date de naissance : 19 juillet  1908

 Lieu de naissance : VILLEFRANCHE SUR SAONE  ( 69 )

 Date de décès : 20 Aout  1944

 Lieu de décès : SAINT GENIS LES LAVAL ( Rhône)

 Circonstance : Fusillé

 

 Méthode de recherche Rail & Mémoire pour cette notice :

 

 Relevé de la plaque de gare de Villefranche sur saone >  //railetmemoire.blog4ever.com/villefranche-sur-saone-69

Site Internet //leg.hon.beaujolais.free.fr/doc/regis_tournebize.pdf

Site Internet Mémorial Gen Web

Site Internet mairie de Saint Genis Les Laval

Archives Départementales du Rhône ,( en ligne ) Rubrique Montluc  1942 1944 > //archives.rhone.fr/#recherche_montluc

Centre Archives Historique de la SNCF Le Mans  en ligne,  Cote  118 LM 109/ 3 et  0266 LM 0003/ 07

 

-------------------------------

 

 

Regis TOURNEBIZE  est né le  19 juillet  1908 à Villefranche dans le Rhone .

 

 Il était Cheminot , date d’ embauche  01 février 1937 comme  homme d équipe en gare de Villefranche sur Saone , Il était marié et père d un enfant, André né en 1937 . La famille residait à Chervinges - Gleise dans le département du Rhone  .

il était Résistant , dans le Même groupe que Georges Verdelet et Joanny Braillon ( voir ces notices  ) 

Il fut arrété le  8 MARS 44, à son domicile à  CHERVINGES , par la gestapo,  pour appartenance à un groupe de résistance dépendant des Forces Francaises Combattantes  à la gare de Villefranche sur Saone.

Interné au Fort de Montluc à Lyon  avec ses deux compagnons Verdelet et Braillon  , ils furent , le  20 aout, emmenés  ainsi que les 120 hommes détenus au Fort de Côte Lorette, et exécutés par les allemands et un groupe de francais miliciens .

 

---------------------------------------

 

TOURNEBIZE MONTLUC 4.JPG

 

TOURNEBIZE MONTLUC 6.JPG

Sources  AD RHONE Montluc  1942 1944  //archives.rhone.fr/#recherche_montluc

 

 

 

-------------------------------------------

 

 

 

 Lieu d’histoire, le Fort de Côte Lorette fut le théâtre d’un drame de la seconde guerre mondiale. Il est également un lieu de mémoire. En août 1944, pressés de toutes parts par la progression des alliés, les nazis vont se rendre coupables de l’un des crimes les plus importants perpétré dans la région. Le 20 au matin, 120 personnes, otages et résistants, sont tirées des cellules de la prison Montluc à Lyon. Entassées dans des bus, elles sont conduites par la Gestapo et quelques miliciens au Fort de Côte Lorette, alors désaffecté. Toutes y seront assassinées, exécutées à la mitraillette. Un homme échappera au massacre et témoignera de la sauvagerie des bourreaux qui incendièrent les lieux avant de fuir. Ce n’est qu’après deux jours d’efforts, durant lesquels les secours déblayeront les ruines fumantes, que les restes des martyrs pourront être portés en terre.
(Source : Mairie de Saint-Genis-Laval)

 

 

 



03/09/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Histoire pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 118 autres membres