RAIL et MEMOIRE

RAIL et MEMOIRE

TRUCHOT Alexandre

TRUCHOT Alexandre

 

Mécanicien à DIJON (21)

 

Date de naissance : 13 février 1922

Lieu de naissance : NUITS SAINT GEORGES (21)

Date de décès : 1er  septembre 1943

Lieu de décès : DIJON (21)

Circonstances : Fusillé

 

 

 

Méthode  de recherche Rail & Mémoire pour cette notice :

 

Relevé de la plaque de la gare de Dijon (21)

SITE Internet mémorial GENWEB texte et photo

Le Maitron => Cheminots et Militants, un siècle de syndicalisme ferroviaire, sous la direction de Marie-Louise GOERGEN, Collection Jean MAITRON (Dictionnaire biographique du mouvement ouvrier français, Les Editions de l'Atelier, 2003

 

 

« Fusillé - Mécanicien - Né le 13/02/1922 à Nuits-Saint-Georges (21) - Inscription retrouvée dans sa cellule n° 49 de la prison rue d' Auxonne à Dijon: Alexandre Truchot, né à Nuit-Saint-Georges, demeurant 3 boulevard Mansard à Dijon, arrêté le 20 mai 1943 par la police française puis passé aux allemands le 5 juin 1943, condamné à mort le 1er septembre 1943 comme franc-tireur, recours en grâce demandé le 2 septembre 1943”

 

 

 

Notice Maîtron :

 

TRUCHOT Alexandre.

Né en 1922 à Nuits-Saint-Georges (Côte-d’Or), fusillé le 1er septembre 1943 ; cheminot ; militant communiste ; résistant.

Habitant à Dijon, Alexandre Truchot dirigea le groupe des Jeunessses communistes des ateliers de Perrigny. Arrêté le 20 mai 1943 par la police française, il fut livré aux Allemands qui le fusillèrent comme franc-tireur.

SOURCE : Maurice Choury, Les Cheminots dans la Bataille du Rail, Paris, Perrin, 1970, p. 41.



27/12/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 112 autres membres