RAIL et MEMOIRE

RAIL et MEMOIRE

VARINOT Georges

VARINOT Georges

 

Cheminot

 

Date de naissance : 7 décembre 1886

Lieu de naissance : AUDIVILLIERS (60)

Date de décès : 29 janvier 1941

Lieu de décès : BREUIL LE SEC (60)

Circonstances : inconnues

 

 

Méthode de recherche Rail et Mémoire pour cette notice :

 

BESSE JP. Ils ont fait le sacrifice de leur vie, le prix de la liberté dans l'Oise 1940-1945 (ANACR Oise - 2002)

Le Maitron => Cheminots et Militants, un siècle de syndicalisme ferroviaire, sous la direction de Marie-Louise GOERGEN, Collection Jean MAITRON (Dictionnaire biographique du mouvement ouvrier français, Les Editions de l’Atelier, 2003

 

 

Arrêté en décembre 1940 avec René DRIESSEN et Robert HENRY pour « reconstitution de parti dissous »

Condamné à un an de prison et à 100 francs d'amende.

Mort à l'hôpital de Breuil le Sec.

Sa mort est sans doute consécutive à son internement.

 

 

Son fils, Michel VARINOT, ouvrier imprimeur et responsable des Jeunesses Communistes, est arrêté le 10 juillet 1941. Déporté à Buchenwald le 15 septembre 1943 (matricule 21868). Il est décédé au retour, à Paris, le 21 mai 1945.

 

Notice du Maîtron :

 

VARINOT Georges [VARINOT Léon, Georges, Émile].

Né le 7 décembre 1886 à Haudivillers (Oise), mort le 29 janvier 1941 à Clermont-de-l’Oise (Oise) ; cheminot ; syndicaliste unitaire et militant communiste de l’Oise.

Fils d’un charretier et d’une journalière, Georges Varinot était employé des chemins de fer du Nord entre les deux guerres. Secrétaire adjoint du syndicat unitaire des cheminots de Beauvais (Oise) en 1926, il militait aussi au Parti communiste.

Arrêté en décembre 1940 au cours d’une distribution de tracts, il fut condamné le 14 décembre 1940 à un an de prison ferme et 100 F d’amende pour propagande communiste. Interné à Clermont-de-l’Oise, il y mourut.

Son fils Michel Varinot fut également arrêté quelques mois après lui.

SOURCES : Arch. Nat. F7/13681. — Arch. Dép. Oise, série W. — Le Travailleur de l’Oise, juin 1945. — Rens. Secrétariat d’État des AC et des victimes de guerre.

 



11/01/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 112 autres membres