RAIL et MEMOIRE

RAIL et MEMOIRE

FOURRIER Maurice

FOURRIER Maurice

 

Agent technique  à RENNES  (35)

 

Date de naissance : 22 mai 1923

Lieu de naissance : COMBRÉE  (49)

Date de décès : 30 décembre 1942

Lieu de décès : SAINT JACQUES DE LA LANDE (35) 

Circonstances : Fusillé  

 

Méthode de recherches Rail et Mémoire pour cette notice :

 

Relevé de la gare de RENNES (35).

Site Internet : « Mémoire de Guerre »

       

 

Fils d'un garde barrière, Maurice Fourrier, né le 22 mai 1923 à Combrée dans le Maine-et-Loire, est célibataire.
Il est ajusteur puis agent technique au dépôt de la SNCF à Rennes et réside rue Lucien Descombes.
Dés la fin de l'année 1940, il distribue les éditions parisiennes et locales des journaux clandestins du parti communiste.
Il devient par la suite l'un des responsables de l'organisation Spéciale, puis des FFI d'Ille-et-Vilaine.
Début mai 1942, Il transporte des explosifs qui sont entreposés dans une maison abandonnée des environs de Noyal-sur-Vilaine et, en août 1942, prépare l'expédition qui se concrétisera par un vol d'explosifs à la carrière de Saint-Pierre-de-PIesguen, lesquels serviront lors des attentats perpétrés à Rennes contre les partis de la collaboration et l'armée allemande.
C'est Maurice Fourrier qui lance une bombe au théâtre de Rennes, le 19avril1942, lors d'une réunion du PPF (Parti Populaire français) présidée par son responsable national, Jacques Doriot .

 

Il est fusillé à La Maltière le 30/12/1942

http://memoiredeguerre.pagesperso-orange.fr/fusilles/fusilles35-alpha.htm#deb

 

Détail Plaque Gare de Rennes



30/01/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Histoire pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 116 autres membres