RAIL et MEMOIRE

RAIL et MEMOIRE

GRENAT Albert

GRENAT Albert

 

Ajusteur Mécanicien à ANNEMASSE (74)

 

Date de naissance : 17 septembre 1925

Lieu de naissance : VACHERRESSE (74) 

Date de décès : 08 mai 1944

Lieu de décès : AUSCHWITZ

Circonstances : Mort en déportation

Enregistré à MAUTHAUSEN  sous le matricule 64558

 

Méthode  de recherche Rail & Mémoire pour cette notice : 

 

Michel Germain, Mémorial de la déportation: Haute-Savoie, 1940-1945, pages  34 , 35 et 283

Livre Mémorial de la FMD page 431 tome 2

Revue Notre Métier N° 85 décembre 1946

 SITE INTERNET . LES APPRENTI DU CHEMIN DE FER DE Gérard PARAMON http://gparam.free.fr/index2.html

Mémorial de la déportation: Haute-Savoie, 1940-1945  Par Michel Germain :

Albert GRENAT était apprenti promotion 1940/43 à Annemasse, membre de l'AS, il fut arrêté le 21 janvier 1944 dans la ferme familiale à Etembrieres (74) avec ses frères ; il est détenu au Pax , Numéro 434. Le 29 janvier, il est  interné au fort de Montluc à Lyon, puis à Compiègne d'où il est déporté par le Convoi I 203 parti de Paris gare de l'Est le 17 avril 1944 et arrivé à Sarrebruck au camp de  NEUE BREMM le 18 avril 1944.

 Le 29 avril 1944, avec ses compagnons, il est transféré au camp de concentration de MAUTHAUSEN ; où il est enregistré sous le numéro de matricule 64558, ( ses trois frères suivent le même parcours  et sont enregistrés sous les numéros 64559,64560 et 64561 ils sont dirigés vers le kommando de MELK  où ils décéderont tous les trois )

Albert Grenat est lui dirigé à une date inconnue au kommando de LINZ puis à une date inconnue  au camp d'AUSCHWITZ  où il meurt le 08 mai 1944 

 

NB : dans la revue Notre Métier ; il est noté « apprenti 40/43 à Annemasse,  torturé par les allemands , déporté Mauthausen , présumé décédé . »

 

«  Le 21 janvier  1944 à ETEMBRIERES ,  Il est midi moins le quart lorsque les gestapistes cernent le ferme Grenat , Une dénonciation les a informés, de la présence dans ce bâtiment agricole d'un dépôt clandestin d'armes , ici vivent quatre frères , René, Léopold et Edmond, agriculteurs,  et Albert employé a la SNCF et leur sœur Fernande .De plus ce jour là , le sixième enfant de la famille ,  Narcisse, installé à Douvaine est de passage à la ferme .

 

Les allemands fouillent en vain et de rage, ils pillent et saccagent les lieux avant d'embarquer tout le monde …

 

Tous sont emmenés au Pax à Annemasse, Le lendemain la gestapo arrête Maria et Fernande Grenat .

 Si certaines personnes sont relâchées, d'autres seront dirigées sur Lyon le 29 janvier,

René, Léopold, Edmond et Albert Grenat donneront une dernière fois de leur nouvelle depuis Sarrebruck avant de disparaitre à MAUTHAUSEN… »

 

 

 



23/01/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 112 autres membres