RAIL et MEMOIRE

RAIL et MEMOIRE

MOUILLERON Gabriel Alphonse

MOUILLERON Gabriel Alphonse Eugène

 

                                                                                                           

 

Aide-ajusteur à NANCY (54)

 

 

 

 

 

 

Date de naissance : 04 avril 1908

Lieu de naissance : TOUL 

Date de décès : 19 mai 1944

Lieu de décès :la Malpierre,  CHAMPIGNEULLES  (54)

Circonstances : Fusillé

 

 

Méthode de recherche Rail & Mémoire pour cette notice :

 

relevé de la plaque SNCF de NANCY (54)*

 

Les socialistes dans la Résistance Daniel Mayer  Presses universitaires de France, 1968 – 

Les idées politiques et sociales dela résistance Henri Michel, Boris Mirkine-Guetzévitch Presses universitaires de France, 1954

 

Lotharingia: archives lorraines d'archéologie, d'art et d'histoire, Volume 13  Société Thierry Alix, 2006 page 109

 

En Lorraine interdite ROPERS Marguerite aux éditions La Bruyere  

 

CERCLE GENEALOGIQUE DE NANCY

Nos remerciements à Sylvie Joasem 

directrice de la revue "Bergamote et Macaron"

 

Site Internet Mémorial GENWEB 

 

CAH SNCF Le MANS / cote 118 LM

 

 « La Malpierre. Des héros Anonymes » Mme Claude FAVRE  avec  Lamaï BECHER 

//memoiredeladeportation71.over-blog.com/article-la-malpierre-des-heros-anonymes-par-claude-favre-avec-lamai-becher-106808541.html

 

 

 

 * NB sur la plaque de la gare de NANCY ; "Gabriel" Mouilleron est inscrit

MOUILLERON Alphonse ; son prénom usuel était en fait son troisieme prénom, Gabriel,  C’est bien le même. 

  

 

--------------------

Gabriel Mouilleron était aide ouvrier ajusteur au dépot de Nancy

il était père d'un enfant né en 1943, la famille etait domiciliée au 25, rue Sigisbert Adam à Nancy 

Militant de de la SFIO, il était résistant au sein du groupe FTP Gambetta avec son camarade Auguste  Crevisier voir cette notice) , il est arrété le 24 février 1944 , jugé le 5 et 6 mai pour, Sabotages, menées communistes et attentats par le tribunal de Nancy, il est condamné à mort , il est fusillé le  19 mai 1944 à la Malpierre commune de Champigneules .

 

 

----------------------

 

 

 

 

 

---------------------

 

 

« Agent de la Société Nationale des Chemins de fer Français à la gare de Toul et à Nancy, comme beaucoup de ses camarades cheminots, il s’engage dans la lutte clandestine contre l’occupant. Membre d’un groupe de la Résistance, il participe à plusieurs sabotages dont celui du poste d’aiguillage du boulevard Joffre à Nancy. En 1944, il est arrêté par les Allemands. Accusé «de sabotage de voies ferrées et d’installations électriques de haute tension», il est condamné à mort par un tribunal militaire allemand. Il est fusillé avec onze de ses camarades »  



26/12/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Histoire pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 118 autres membres