RAIL et MEMOIRE

RAIL et MEMOIRE

MALARTRE Jean

MALARTRE Jean

 

 MALARTRE Jean portrait .JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cheminot Paris 75 001

 

Attaché service VB subdivision Electrification Caténaire

 

Détaché à Saint Jean de MAURIENNE (73)

 

 

 

 

Date de naissance : 28 avril 1918

Lieu de naissance : Saint ETIENNE,  Loire

Date de décès : 25 aout 1944

Lieu de décès : ARGENTINE,  SAVOIE

Circonstances : Exécuté

 

Méthode de recherche Rail & Mémoire pour cette notice :

 

Relevé de la plaque de gare SNCF située à Paris 75001

Centre Archive Historique SNCF Le MANS www.archives-historiques.sncf.fr

Recherche conjointe avec correspondant   Institut Histoire Sociale Cheminot CGT. SAVOIE

 

 

 

---------------------------------------

 

Jean MALARTRE est né le 28 avril 1918 à Saint Etienne. Il était célibataire, Il était diplômé de l’école préparatoire ENP à Saint Etienne.

Entré le 19 mars  1942  à la SNCF comme  Attaché essai échelle 7 à la subdivision Electrification du service VB de la région Sud Est à Paris, il était domicilié  42 rue de Chalon à Paris XIIème.

 

Élève de la 9eme série des cours de l’école caténaire,  en stage à Saint Jean de Maurienne.

 

 « Il fut arrêté une première fois, comme otage, le 24 aout 1944, dans le secteur d’Aiguebelle en Savoie  puis relâché dans la nuit, mais le lendemain, le 25 aout, il fut de nouveau arrêté par les allemands à Montgibert, à 3 kilomètres d Aiguebelle, alors qu’ il travaillait au rétablissement de la ligne à  42 000 volts, et conduit à Argentine, avec tous les hommes valides du village, pour miner le pont route .

  Ce travail forcé terminé, 14 des participants furent lâchement abattus dans le dos, au bord du ruisseau des roches, près de l’usine Hydraulique du «Pont Seul » à Argentine.

 Les corps des victimes purent être ramenés à Aiguebelle, le 28 aout 1944, après la fuite de leurs assassins qui, jusque-là, mitraillaient quiconque tentait d aller chercher les corps .

 

 Le corps de Jean Malartre à disparu. On suppose qu’il sauta avec le pont ou qu’il a été jeté nu dans l’ Arc, ses assassins s’étant emparés de ses vêtements civils . »

 

 

art MALARTRE Jean.JPG

 

art 2 malartre jean.JPG

 





29/01/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Histoire pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 116 autres membres