RAIL et MEMOIRE

RAIL et MEMOIRE

BARRAL Noel Julien Fernand

BARRAL Noel Julien Fernand

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

CHAUFFEUR DE ROUTE à Grenoble (38)

 

 

Date de naissance : 17 avril 1913

Lieu de naissance : GRENOBLE  (38)

Date de décès : 13 juin 1944

Lieu de décès : SAINT PIERRE DE COMMICES  / GIERES (38)

Circonstances : Fusillé

 

 

Méthode  de recherche Rail & Mémoire pour cette notice :

 

Relevé Plaque sncf  de GRENOBLE 38 > GRENOBLE (38) Détail de la plaque commémorative

 

SGA Mémoire des Hommes :  Cote du dossier        AC-21P-14384

 

 

 Site Internet : http://www.maquisdeloisans.fr/Hommes.html

 

 

-----------------------

 

Noel BARRAL était chauffeur de route à Grenoble , il résidait au 1er rue le Brix à SAINT MARTIN D'HERES en Isere.

Il etait marié et avait un enfant agé de 6 ans en 1944.

Il faisait partie des FFI et des maquis de l'Oisans , il fut arrété le 13 juin 1944 par les allemands et abattu le même jour à GIERES (38)

 

 

 

------------------------- 

BARRAL Noël

Né le 17 avril 1913 à Grenoble (Isère) – Exécuté le 13 juin 1944 près d’Uriage (Isère).

Chauffeur de route au dépôt de Grenoble (Isère), Noël (Julien, Fernand) Barral est cheminot depuis janvier 1937, date à laquelle il a été embauché par le PLM. Marié, il est en 1944 le père d’un enfant de 6 ans. Il résiste alors au sein du réseau NAP, avant de rejoindre les FFI au moment du débarquement allié de Normandie. Le 13 juin 1944, il est avec son groupe aux abords des montagnes de Saint-Pierre-de-Commiers, occupé à rassembler des armes et des munitions avant de regagner leur emplacement clandestin, lorsqu’ils sont attaqués par des soldats allemands. Il tente de s’enfuir mais il est blessé et fait prisonnier, ainsi que son collègue Claudius Roussillon*. Ils sont rapidement exécutés. Le lendemain, son corps sera retrouvé par des camarades sur la route de Gières à Uriage (Isère). La mention « Mort pour la France » a été apposée sur son acte de décès et le titre d’Interné résistant lui est attribué en 1980. Son nom figure sur la plaque commémorative de la gare de Grenoble.

Hervé Barthélémy, Clément Gosselin

Sources : SNCF, CXXV.8 118 LM 110/2 ; SNCF, B00000898, D00051991 ; SHD DAVCC, 21 P 14384 ; RM ; CGC.

 

Livre : CHEMINOTS VICTIMES DE LA RÉPRESSION 1940-1945 MÉMORIAL PERRIN / SNCF



06/09/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 207 autres membres